Partager :

L’Autorité de l’électricité a annoncé mercredi une hausse des prix de 8,2 % à partir de janvier prochain. Cette nouvelle hausse des tarifs s’ajoute à une récente vague d’augmentations récentes des prix des services et des produits en Israël. L’Autorité a expliqué que cette hausse intervient « à la lumière de la crise énergétique mondiale, qui a considérablement affecté les prix des combustibles utilisés pour produire de l’électricité ».

« Le coût élevé du charbon a provoqué une augmentation des tarifs de l’électricité en 2022, et des coûts élevés sont attendus en 2023 également. Les prix du charbon sont nettement plus élevés que la reconnaissance tarifaire qui existait jusqu’à présent », a par ailleurs expliqué l’Autorité, qui a également évoqué d’autres raisons telles que la hausse des taux d’intérêt, l’indice des prix à la consommation et le renforcement du dollar.

Elle a également affirmé sa collaboration avec l’opérateur Noga « pour atténuer autant que possible la hausse des tarifs » en réduisant l’utilisation du charbon prévue pour 2023 et annoncé sa décision de rembourser pendant trois ans la dette créée en raison de la forte augmentation du coût du charbon en 2022. Cette décision repose sur une hypothèse prudente selon laquelle il sera possible de ne plus utiliser du charbon pendant la grande majorité de l’année d’ici trois ans.

L’Autorité de l’électricité a enfin noté que le niveau des prix en Israël reste inférieur à la moyenne internationale.

I24NEWS.

Partager :