Partager :

Bob Iger récupère le poste de directeur général qu’il avait laissé à Bob Chapek en 2020, afin d’établir une stratégie pour « une croissance renouvelée », a précisé Disney dans un communiqué. En Israël son retour a été salué. Bob Iger est né le 10 février 1951 à New York City dans une famille de confession juive. Il est le neveu de Jerry Iger Il grandit dans une commune avoisinante de Long Island, Oceanside, où il étudie au Fulton Avenue School et est diplômé du Oceanside High School en 1969.

DISNEY EN ISRAËL. « Bientôt un parc Disneyland en Israël ? L’affirmation tourne sur les réseaux sociaux et des sites français depuis plusieurs jours. « Tout comme en France, où le parc Disneyland se trouve en banlieue, Israël va aussi utiliser la région désertique de Dimona pour placer cet immense parc à succès selon l’agence de presse Channel 10 », expliquait le 6 mars le site infos Israël. La Walt Disney Company a démenti l’information : « Nous n’avons pas de plans pour la construction d’un nouveau parc », confie une représentante de l’entreprise de divertissement à 20 Minutes ».

A SAVOIR. BOB IGER.
Le « come-back ». Le conseil d’administration de Disney a demandé à Bob Iger de reprendre le poste de directeur général qu’il avait laissé à Bob Chapek en 2020. A 71 ans, il a accepté de reprendre la tête de la firme de Burbank pour deux ans avec l’objectif d’établir une stratégie pour « une croissance renouvelée », a précisé Disney dans un communiqué, dimanche 20 novembre.

« Le conseil a estimé qu’au moment où Disney s’engage dans une période de plus en plus complexe de transformation du secteur, Bob Iger est particulièrement bien placé pour diriger la société à travers cette période charnière », a justifié la présidente du conseil d’administration, Susan Arnold, dans le communiqué. Il aura aussi pour but de travailler avec le conseil d’administration pour lui trouver un successeur. L’entreprise n’a pas détaillé les raisons du départ de Bob Chapek, qui avait pris ses fonctions juste avant la pandémie de Covid-19.

Disney est devenu un empire grâce à lui

Champion de l’image familiale et policée de Disney, Bob Iger a dirigé l’entreprise de 2005 à 2020 et était resté président exécutif du conseil d’administration du groupe jusqu’à fin 2021. Il « a le profond respect de l’équipe de direction de Disney », a souligné Mme Arnold. Sous la houlette de Bob Iger, Disney était devenu un empire du divertissement, entre les acquisitions du studio d’animation Pixar en 2006 (Le Monde de Nemo, Toy Story), de Marvel en 2009 (X-Men, Spider-Man et toute la série des Avengers), de Lucasfilm en 2012 (Star Wars, Indiana Jones) ou de l’essentiel des actifs de l’ex-groupe 21st Century Fox en 2019.

Le lancement de Disney+ était l’un de ses derniers faits d’armes. Sous son mandat, la capitalisation boursière de Disney avait quintuplé. « Je suis très optimiste quant à l’avenir de cette grande entreprise et ravi que le conseil d’administration me demande de revenir en tant que directeur général », a commenté Bob Iger dans le communiqué. Il revient dans un contexte un peu morose pour Disney, dont l’action a perdu plus de 13% au lendemain de l’annonce du chiffre d’affaires total de l’entreprise, début novembre.

Partager :