Partager :

IDE Technologies, leader mondial des solutions de dessalement et de traitement de l’eau et basé à Kadima, vient d’annoncer avoir remporté l’appel d’offres pour le financement, la conception et la construction de la septième usine de dessalement d’Israël dans la région de la Galilée occidentale, qui sera la première usine construite dans la partie nord d’Israël. Une fois en service, l’usine produira 100 millions de mètres cubes d’eau dessalée par an, améliorant ainsi la fiabilité de l’approvisionnement en eau d’Israël à Haïfa, en Galilée occidentale et en Haute Galilée.

« En tant que leader israélien de la technologie de dessalement de l’eau, nous sommes extrêmement fiers de sécuriser et de soutenir une autre usine de dessalement à grande échelle dans notre pays et d’augmenter l’approvisionnement en eau des résidents et des entreprises du nord d’Israël.  »

L’usine de dessalement de Galilée occidentale, qui s’appellera Birkat Miriam, rejoindra les autres usines de dessalement à grande échelle en service en Israël – Ashkelon, Ashdod, Palmachim, Hadera et Sorek 1 – tandis que l’IDE construira également Sorek 2. Ces usines de dessalement font partie d’un effort gouvernemental visant à augmenter la quantité d’eau dessalée dans les ressources en eau globales du pays. L’apport en eau de l’usine de Galilée occidentale portera la production totale des usines de dessalement en Israël à près de 900 millions de mètres cubes par an. Cette eau représente 85 à 90 % de la consommation d’eau des ménages et des industries.

Ce nouveau projet marque la deuxième fois en deux ans qu’IDE a obtenu un appel d’offres pour la construction d’une usine de dessalement en Israël. En 2020, IDE a obtenu le contrat de construction de Sorek 2 (nommé Be’er Miriam), l’une des plus grandes usines de dessalement d’eau de mer par osmose inverse (SWRO) au monde. IDE a été sélectionné parmi un grand nombre de concurrents pour sa technologie avancée, ses prix compétitifs et sa réputation de leader du secteur en Israël et dans le monde.

IDE construira l’usine dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) avec l’État d’Israël, représenté par les ministères des Finances et de l’Énergie et l’Autorité israélienne de l’eau, et sera responsable de la planification et du financement du projet d’environ 1,5 milliard (Shekels). Avec un objectif d’achèvement en 2025, IDE exploitera également l’usine pendant 25 ans au-delà de la durée du projet.

Source : Businesswire & Israël Valley

 

Partager :