Partager :

Cette tradition française marque chaque année l’ouverture à la commercialisation des beaujolais nouveaux

La mairie de Tel Aviv et le centre communautaire Arik Einstein ont organisé jeudi soir une fête du beaujolais nouveau, marquant ainsi la tradition française vieille de 70 ans d’ouvrir une bouteille de beaujolais nouveau le troisième jeudi du mois de novembre.

Le centre communautaire s’est ainsi transformé en place parisienne le temps d’une soirée, réunissant Français et Israéliens dans un bel hommage à la culture française. Au programme, un concert de la chanteuse franco-israélienne Orlika qui a interprété de vieilles chansons françaises, des caricaturistes, des artistes costumés, et bien entendu une dégustation de vin.

Cette tradition marque chaque année l’ouverture à la commercialisation des beaujolais nouveaux, et ouvre le bal des dégustations dans plus de 100 pays du monde. C’est un vin qui divise, entre les puristes qui répugnent à le boire car il est très jeune, et les autres qui se réjouissent de cette occasion de faire la fête et qui apprécient les vins légers et fruités.

La production israélienne de beaujolais est exportée à 40% vers le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :