Partager :

Les gouvernements israélien et jordanien signent une déclaration d’intention pour s’associer à la restauration et au développement durable du Jourdain.

La déclaration a été signée lors de la conférence des Nations Unies sur le climat COP27 dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh par la ministre de la Protection de l’environnement Tamar Zandberg et le ministre jordanien de l’Eau et de l’Irrigation, Mohammed Al Najer.

Selon le ministère israélien de la protection de l’environnement, la restauration du Jourdain est un objectif important pour les deux pays en raison de sa grande valeur écologique, de son riche patrimoine historique et religieux et de son importance en tant que site touristique majeur.

Gabriel Attal. RADIO J.

Le Jourdain (en hébreu ירד Yarad, mais aussi נהר הירדן, Nehar haYarden qui veut dire la « Rivière de la Peine, du Jugement » et en arabe نهر الأردن Nahr al-Urdun qui veut dire descendre) est un fleuve du Moyen-Orient qui s’écoule sur 360 km du mont Hermon à la mer Morte. Sa vallée est la plus basse du monde, puisqu’il se jette dans la mer Morte à l’altitude de 421 mètres sous le niveau des océans.

Le Jourdain a donné son nom à la Jordanie, à la Cisjordanie et aux villes françaises de L’Isle-Jourdain (Gers) et de L’Isle-Jourdain (Vienne).

Partager :