Partager :

En Allemagne, les herbes coupées ont connu une popularité croissante ces dernières années. Mais elles y ont de plus en plus cultivées, les produits nationaux sont en concurrence directe avec des produits importés de haute qualité, notamment d’Israël.

À l’approche de la saison froide, les herbes coupées israéliennes font l’objet d’une forte demande de la part de la restauration et du commerce spécialisé, a déclaré Sedat Bayburt, directeur de la SE-SA Obst und Gemüse Großhandel, installée au marché de gros de Hambourg.

Depuis la création de l’entreprise il y a huit ans, Sedat Bayburt entretient des liens étroits avec les producteurs d’herbes israéliens. « Nous proposons une large sélection de produits israéliens tout au long de l’année, ce qui a permis aux herbes importées de devenir un élément fondamental de notre gamme. En général, la demande augmente progressivement à partir de la mi-octobre, lorsque de nombreuses herbes locales arrivent au terme de la saison. Cette haute saison se prolonge généralement jusqu’en avril, bien que certaines variétés d’herbes en provenance d’Israël, notamment le basilic, se vendent désormais très bien tout au long de l’année. »

Une grande partie des herbes coupées israéliennes sont produites en pleine terre, ce qui explique que la crise énergétique touche moins ces producteurs. Les herbes fraîches sont transportées exclusivement par voie aérienne. Les taux de fret ont énormément augmenté depuis le début de la crise, entraînant plusieurs ajustements de prix. « Toutefois, cela n’a guère affecté la demande. Au contraire, les herbes israéliennes, y compris les petites variétés moins connues, sont de plus en plus populaires. »

Selon Bayburt, la période de décembre précédant Noël continue d’être le mois de vente le plus fort pour les herbes aromatiques. « Surtout dans les semaines 50-51, la demande augmente fortement chaque année. » Il en va de même pour les fleurs comestibles, qui sont également approvisionnées en Israël tout au long de l’année.

Grâce à des années de coopération étroite avec tous les producteurs régionaux, SE-SA Obst und Gemüse Großhandel a pu devenir le fournisseur incontournable de l’assortiment complet de produits frais israéliens, poursuit Bayburt. « Les kumquats, par exemple, sont un article israélien très apprécié. Les ventes de courgettes jaunes augmentent également chaque année. Les figues israéliennes font l’objet de nombreux échanges, surtout en hiver et au début de l’été. » À cet égard, l’entreprise en pleine croissance approvisionne une clientèle diversifiée. « Nous sommes toujours très présents dans le secteur de la restauration du nord de l’Allemagne, mais nous avons progressivement pu étendre nos activités à d’autres domaines également. »

Source : Freshplaza (copyright)

 

Partager :