Partager :

La Jordanie fournirait de l’énergie solaire à Israël en échange d’eau désalinisée. Israël, la Jordanie et les Émirats arabes unis ont signé mardi un protocole d’accord marquant une nouvelle phase vers le développement d’échanges « eau contre énergie ».

L’idée, annoncée pour la première fois il y a un an, est que la Jordanie produise 600 mégawatts de capacité d’énergie solaire qui seraient exportés vers Israël. En retour, l’État hébreu fournirait à la Jordanie 200 millions de mètres cubes (mcm) d’eau dessalée.

SELON I24NEWS. « Le protocole d’accord a été signé à l’occasion du sommet sur le climat COP27 qui se déroule actuellement en Égypte, lors d’un événement organisé par les Émirats arabes unis qui sont partenaires du projet.

Le ministère israélien de l’Énergie a déclaré que cette signature « exprimait le désir partagé des pays de faire face à la crise climatique par le biais d’une coopération transfrontalière ».

Le ministre sortant de la Coopération régionale, Esawi Frej, était le représentant d’Israël. La ministre sortante de l’énergie, Karine Elharrar, n’était pas présente à la conférence de l’ONU qui se tient à Charm el-Cheikh, station balnéaire de la mer Rouge.

Mohammad Al Najjar, le ministre jordanien de l’Eau et de l’Irrigation, et la ministre émiratie du Changement climatique et de l’Environnement, Mariam Al Mheiri, ont également signé le protocole d’accord.

Le protocole d’accord s’engage à continuer à travailler à la mise en œuvre de ces échanges d’ici la prochaine conférence des Nations Unies sur le climat (COP28), qui sera organisée par les Émirats arabes unis.

Le protocole d’accord se base sur une déclaration d’intention signée par les trois parties en marge de l’exposition universelle de Dubaï, en novembre de l’année dernière, en présence de l’envoyé spécial du président américain pour le climat, John Kerry ».

 

Partager :