Partager :

Le groupe énergétique Enel et la société israélienne Brenmiller Energy, qui fournit des solutions énergétiques au marché de la production distribuée ont inauguré la semaine dernière un système de stockage d’énergie innovant et durable à Santa Barbara, en Toscane.

L’objectif de ce projet de stockage d’énergie thermique (« TES ») consiste à construire à Santa Barbara un système de stockage thermique innovant, entièrement durable et capable d’accélérer la transition énergétique.

L’intégration du système TES à la centrale électrique existante permet à Enel et à Brenmiller de tester la technologie sur le terrain, dans des conditions d’exploitation difficiles et à grande échelle. Le système permet de réduire le temps de démarrage de la centrale électrique et d’augmenter la vitesse des variations de charge : deux exigences de performance incontournables pour parvenir à une utilisation efficace des énergies renouvelables.

Le système peut être utilisé pour stocker l’énergie excédentaire produite à partir de sources renouvelables sous forme de chaleur afin d’offrir des services de décarbonation aux clients industriels et aussi pour intégrer des solutions de stockage à long terme aux centrales renouvelables.

Brenmiller Energy a développé cette technologie en Israël puis a fourni le système de stockage ; Enel a intégré le système à sa centrale de Santa Barbara et a contribué à valider ses performances en conditions réelles.

 « Flexibilité et adéquation sont deux composants fondamentaux d’un système électrique efficace et fiable pouvant être alimenté de plus en plus efficacement par le stockage », a déclaré Salvatore Bernabei, directeur d’Enel Green Power and Thermal Generation chez Enel. « Cet essai nous permet de valider une famille de technologies innovantes et durables dans le segment du stockage à long terme, qui permettra une intégration toujours plus grande des énergies renouvelables dans le réseau ».

« Cette solution rend les énergies renouvelables plus fiables, plus flexibles et plus résilientes et peut servir à décarboner les secteurs qui ont besoin de chaleur à haute température », a déclaré Ernesto Ciorra, directeur de la fonction Innovability® d’Enel. « En outre, elle n’implique aucune utilisation de matériaux rares et peut être appliquée en utilisant des pierres présentes partout sur la planète, ce qui la rend donc évolutive de manière durable partout. Nous remercions nos collègues du hub de Tel Aviv de l’avoir imaginée et nos collègues italiens de l’avoir mise en œuvre, grâce également au soutien financier issu de la collaboration entre les gouvernements italien et israélien ».

« Nous saluons aujourd’hui une expérience réussie de coopération italo-israélienne grâce à laquelle l’Italie bénéficiera d’une solution innovante made in Israel pour le stockage de l’énergie », a déclaré le nouvel ambassadeur d’Israël en Italie, Alon Bar. « Une technologie qui se distingue dans la recherche internationale de solutions énergétiques propres pour contrecarrer la crise énergétique mondiale actuelle.

Le partenariat Brenmiller Energy-Enel se traduit par la poursuite de l’engagement pris par l’ambassade d’Israël concernant la promotion du protocole de collaboration entre l’Autorité israélienne de l’innovation et Enel signé en 2015. Nous sommes donc particulièrement heureux et enthousiastes à l’idée de continuer à aider ces entreprises à se développer. ».

La collaboration entre Enel et Brenmiller s’inscrit dans le cadre d’un protocole de collaboration italo-israélien visant à accélérer la coopération entre les entreprises israéliennes et les grandes industries italiennes. Le projet a été partiellement financé par l’Autorité israélienne de l’innovation, qui a apporté son soutien à Brenmiller par un financement de 1 million d’euros.

Source : News Yahoo & Israël valley

 

Partager :