Partager :

La start-up israélienne BioRaptor, spécialisée dans les biotechnologies, a annoncé une levée de fonds de 3 millions de dollars pour fournir aux scientifiques des informations générées par l’intelligence artificielle.

Le tour de table a été mené par le fonds d’amorçage israélien Lool Ventures et CPT Capital, et a été rejoint par un certain nombre d’investisseurs providentiels stratégiques.

BioRaptor a pour objectif d’aider les entreprises de biotechnologie et de technologie alimentaire à accélérer l’innovation en intégrant des informations alimentées par l’intelligence artificielle dans le flux de travail.

Dans des domaines tels que les aliments à base de protéines alternatives et les produits pharmaceutiques, BioRaptor prévoit de faciliter et de rendre plus rentable pour les scientifiques la découverte, le développement et la mise à l’échelle des processus sur la voie de la commercialisation.

Ori Zakin, cofondateur et PDG de BioRaptor, a déclaré : « Les scientifiques passent tellement de temps à faire des analyses manuelles au lieu de se concentrer sur la planification et la recherche. En tant qu’ingénieur logiciel, j’ai été le témoin direct de ce changement au cours des 15 dernières années et nous en sommes venus à considérer comme acquis le travail qui nous a été déchargé par des outils avancés. Nous voulons apporter cela à la biologie ».

Grâce à ce financement, BioRaptor prévoit d’accélérer le développement et d’accueillir de nouveaux clients.

« En tant qu’investisseurs expérimentés dans les protéines alternatives, nous avons vu les défis que représente la mise sur le marché de produits de biologie synthétique. Sous la direction des [fondateurs] Ori et Yaron, nous pensons que la plateforme de BioRaptor peut jouer un rôle essentiel en permettant aux entreprises les plus perturbatrices et innovantes du monde de commercialiser leurs produits de manière plus rapide et rentable », a commenté Harry Kalms, investisseur chez CPT Capital.

Source : Phamed & Israël Valley

Partager :