Partager :

Nafea Bshara, arabe israélien qui est derrière la puce Graviton d’Aws. Bshara est né à Haïfa lorsque ses parents vivaient dans les dortoirs étudiants du Technion, Institut israélien de technologie, où son père étudiait pour un doctorat en génie électrique.

Ensuite, la famille a déménagé à Ma’alot Tarshiha en Haute Galilée, où il a grandi. Il a été rapidement identifié comme un élève doué et s’est retrouvé dans le programme scientifique d’enrichissement pour les jeunes de l’Institut Weizmann. Lorsqu’il avait terminé ses études secondaires, il avait envisagé d’étudier le génie électrique ou l’informatique à l’université, mais hésitait en raison de l’expérience traumatisante de son père qui n’avait pas trouvé de travail en tant que diplômé universitaire, car la plupart des emplois pertinents à l’époque étaient dans les industries de la défense, fermés à son père en tant qu’Arabe.

 

Il a été accepté au programme d’excellence Rothschild du Technion où il a rencontré pour la première fois Bilic Hrvoje, un immigrant juif de Bosnie déchirée par la guerre, né en 1971 en Yougoslavie où son père était PDG de Yougoslavie Telecom, la plus grande entreprise de télécommunications du pays. Il avait fui pendant la guerre après l’éclatement de la Yougoslavie et était arrivé en Israël sans un sou en poche, laissant derrière lui ses parents.

En 2011, Bshara et Hrvoje avaient décidé de fonder Annapurna Labs, avec l’aide du gourou technologique israélien Avigdor Willenz, l’un des cofondateurs de Galileo, qui leur avait fourni un financement initial de 20 millions de dollars et avait amené plusieurs anciens dirigeants de Galileo comme Ronen Boneh et Manuel Alba à les rejoindre. Hrvoje était devenu PDG d’Annapurna. Le succès a été tel qu’Amazon, via (AWS) Amazon Web Services, a acquis Annapurna pour 350 millions de dollars.

L’équipe d’Amazon Annapurna Labs, avec ses centres de développement aux États-Unis et en Israël basés à Yokneam, couvre plusieurs disciplines, notamment l’ingénierie du silicium, la conception et la vérification du matériel, les logiciels et les opérations. Le créateur d’Annapurna vendu à AWS, Nafea Bshara, est aujourd’hui vice-président d’AWS et l’un des principaux esprits derrière le développement de sa dernière série de puces. Bshara avait rejoint Galileo, qui a été vendu en 2000 à Marvell Technology pour 2,7 milliards de dollars, et a été nommé vice-président de cette société.

La puce Graviton, développée par Bshara et ses collègues, rapporte à Amazon 5 milliards de dollars par an. Elle a été développée à Haïfa et depuis 2018, trois versions ont été publiées et la puce rivalise avec Intel et le géant taïwanais TSMC. La réussite de l’Arabe israélien Bshara est totale et sert d’exemple à ceux qui veulent prouver que leur intégration est réussie en Israël.

Par Jacques BENILLOUCHE – Temps et Contretemps

Partager :