Partager :

L’ancien ambassadeur américain en Israël, Martin Indyk, a prédit que les relations israélo-américaines seront tourmentées si le leader du Likud, Benjamin Netanyahu, venait à former un gouvernement avec le parti d’extrême-droite, HaTzionout HaDatit.

« L’administration Biden n’a pas un bon passif relationnel avec Netanyahu, et s’il accepte ces extrémistes de droite dans son gouvernement et au sein de son cabinet, alors je pense que nous allons nous retrouver sur un chemin rocailleux », a déclaré Indyk dans des remarques diffusées sur la Douzième chaîne. Le bloc religieux de droite de Netanyahu a remporté une nette victoire aux élections israéliennes.

Un démocrate pro-israélien au Congrès américain a émis un avertissement à Jérusalem contre le fait de permettre au député d’extrême droite Itamar Ben Gvir de gagner du terrain après les prochaines élections législatives.

Brad Sherman, un pilier pro-israélien de longue date au sein du parti démocrate, s’est exprimé lundi sur Twitter pour mettre publiquement en garde les législateurs israéliens contre toute légitimation supplémentaire de Ben Gvir.

 

LE PLUS. Martin S. Indyk is a distinguished fellow at the Council on Foreign Relations in New York. Previously, he was the executive vice president of the Brookings Institution. Indyk served as President Barack Obama’s special envoy for the Israeli-Palestinian negotiations from July 2013 to June 2014. Before his time as special envoy, he was vice president and director of the Foreign Policy program and the founding director of the Center for Middle East Policy at Brooking

Partager :