Partager :

EDITORIAL DE Daniel Rouach. « Le PSG a remporté une victoire spectaculaire contre le Maccabi Haïfa avec un carton 7-2. Neymar, Messi et Mbappé étaient littéralement déchainés et ils ont donné le tournis à la défense israélienne totalement dépassée.

La fin de match sentait bon le carton record, tant les Parisiens en voulaient encore plus, malgré la sortie de Mbappé. Messi et Neymar sont clairement dans une forme excellente, ce qui leur a valu d’être salué à chaque but, geste technique ou passe décisive ».

Dans la journée, et surtout la veille du match, les supporters du Maccabi Haïfa étaient déchaînés sur les Champs Elysées. Des chants venus d’Israël étaient là.

Peu importe la défaite (attendue!) du match, les jeunes israéliens ont démontré qu’ils ne redoutent pas les sifflets et coups possible des anti-Israël qui rodent dans les rues de Paris. Il faut dire que la police a fait un travail remarquable pour empêcher des violences entre supporters.

L’Ambassade d’Israël à Paris a tout fait pour informer les Autorités françaises des risques de débordements. Durant la journée l’Ambassade avait fait passer en hébreu sur Twitter des annonces aux supporters du Maccabi Haïfa leur demandant de rester discrets dans les transports en commun.

La réalité est qu’il est impossible de demander aux supporters de ne pas parler l’hébreu dans les rues de Paris! Et c’est tant mieux.

A Savoir : Le Figaro : « Quatorze personnes ont été interpellées mardi soir, en majorité dans l’enceinte du Parc des Princes, lors de la rencontre de Ligue des Champions opposant le PSG au Maccabi Haïfa, dévoile l’AFP, de sources policières. Sur le terrain, le Paris Saint-Germain s’est facilement imposé 7-2. La majorité des interpellations sont intervenues pour utilisation de fumigènes dans le stade, a-t-on ajouté de même source. Une personne a été interpellée pour vol à la tire sur des supporters israéliens et une autre pour outrage, a-t-on complété ».

LE PLUS. I24NEWS.

Un dispositif de sécurité renforcé de 800 policiers et gendarmes avait été prévu par la préfecture de police de Paris pour la rencontre.

Dans une note de la préfecture de police de Paris, les services de sécurité expliquent que « cette rencontre présente des risques élevés de troubles à l’ordre public » pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que les « supporters du collectif Ultras Paris seront présents en nombre » et pourraient profiter du match pour manifester « leur soutien à la cause palestinienne ».

Partager :