Partager :

Les médias allemands rapportent que le gouvernement veut utiliser les drones Heron qu’il loue à Israël Aerospace Industries pour se défendre contre d’éventuelles attaques russes sur les infrastructures essentielles.

Des drones de fabrication israélienne, que le gouvernement allemand a loués dans le cadre d’un accord à long terme, pourraient bientôt être déployés par l’armée allemande pour surveiller les infrastructures énergétiques critiques du pays et les mouvements de la flotte navale russe, ont rapporté les médias allemands ces derniers jours.

Les Allemands ont loué cinq drones Heron-TP, ainsi que deux drones d’entraînement, en 2016 dans le cadre d’un accord de près d’un milliard d’euros. Le contrat a été étendu au cours des deux dernières années. Depuis le déclenchement de la guerre Russie-Ukraine, le parlement allemand a décidé de laisser les drones être armés de missiles de fabrication israélienne, et de commencer les missions de l’armée allemande au-delà des frontières de l’Europe, pour un coût initial de 140 millions d’euros. Au cours des deux dernières années, des dizaines de pilotes de l’armée de l’air allemande se sont entraînés sur la base de l’armée de l’air israélienne à Tel Nof pour apprendre à utiliser les drones, dans le cadre de l’accord global signé avec le gouvernement israélien et Israël Aerospace Industries.

Aujourd’hui, en raison de l’escalade de la situation sécuritaire en Europe, des appels résolus sont lancés pour convertir l’utilisation des drones afin qu’ils puissent surveiller les infrastructures énergétiques critiques de l’Allemagne.

Le député allemand Johannes Arlt du parti social-démocrate (SPD), membre de la coalition gouvernementale, a proposé la semaine dernière d’utiliser les drones loués pour protéger les infrastructures allemandes de gaz naturel et d’énergie. La ministre allemande de l’intérieur, Nancy Faeser, également du SPD, a appelé à une augmentation significative de la protection des infrastructures.

L’utilisation de drones n’est actuellement pas autorisée dans l’espace aérien allemand. Toutefois, le « Deutsche Zeitung » a cité le ministère de l’intérieur qui a récemment indiqué que les drones de fabrication israélienne allaient bientôt rejoindre une base d’activité de leur escadron d’origine, à la base aérienne de Buchel, où ils effectueront des « vols d’essai ».

L’UE tente de produire ses propres drones armés, appelés « Eurodrone », et la location de drones à Israël et leur armement en missiles est considérée comme une « solution provisoire. »

L’Allemagne a officiellement annoncé le mois dernier qu’elle prévoyait de se procurer le système « Arrow 3 » auprès d’Israël, sous réserve de l’approbation des États-Unis, dans le cadre d’un accord dont le coût est estimé à 3 milliards d’euros et qui protégera l’Allemagne et d’autres pays contre les missiles balistiques.

Source : News & Israël Valley

 

 

 

Partager :