Partager :

Nouveau projet touristique pour la mer Morte avec jetées et îles artificielles.

Les nouveaux plans hôteliers comprennent des villas sur pilotis comme aux Maldives, un grand dôme d’exposition et des chambres d’hôtes le long de bras de mer artificiels.

 

Pour transformer l’endroit qui se trouve au point le plus bas de la planète dans une destination touristique prisée, Israël a décidé de s’inspirer de deux lieux qui attirent déjà des millions de visiteurs par an : les Maldives et Dubaï.

Des projets portant sur une série d’îles, de péninsules et de criques artificielles – avec une propriété de style tropical comprenant des villas perchées sur pilotis dans la mer – sont actuellement en cours avec pour objectif d’élargir le littoral et d’attirer un nombre sans précédent de touristes sur l’eau.

Pour les autorités israéliennes, la relance du tourisme dans le secteur de la mer Morte est indispensable pour atteindre l’objectif fixé des dix millions de touristes par an d’ici 2030. En raison du recul rapide de la mer, qui a éloigné le rivage des anciennes stations balnéaires et transformé l’ancien littoral en une étendue dangereuse de dolines, les efforts touristiques se concentrent désormais sur les énormes bassins d’évaporation situés au sud de la mer Morte, où se trouvent déjà la plupart des grands hôtels de la région.

Ces bassins sont remplis d’eau de la mer Morte et ils sont utilisés par ICL (anciennement Israel Chemicals Ltd.) pour l’extraction de potasse, de brome et de magnésium. Généralement présentés comme faisant partie de la mer Morte, peu de touristes savent qu’ils flottent en réalité dans les eaux d’un site industriel.

Le projet vise à doubler les capacités d’accueil touristiques dans le secteur de la mer Morte en ajoutant 4 000 à 5 000 chambres, le long d’une promenade qui sera prolongée d’ici 2026. La majeure partie des terres encore inexploitées entre Ein Bokek, à l’extrémité nord des étangs, et Neve Zohar, à environ 3,5 kilomètres au sud, sera ainsi occupée.

Sept appels d’offres pour des hôtels ont été attribués sur 17 éventuels projets au total – et le ministère du Tourisme a déjà investi plus d’un milliard de shekels pour étendre la promenade le long du littoral vers le sud et pour construire les nouveaux aménagements.

TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS.
Partager :