Partager :

Quantum Machines, fournisseur israélien de solutions de contrôle quantique révolutionnaires qui accélèrent le développement et la mise en œuvre d’ordinateurs quantiques, vient d’annoncer qu’il sera partenaire de EuRyQa, projet d’infrastructure europée pour l’informatique quantique de Rydberg (EuRyQa), qui vise à faire des processeurs quantiques de Rydberg une plate-forme de premier plan pour l’informatique quantique évolutive en Europe.

Rassemblant onze partenaires de sept pays, EuRyQa est financé dans le cadre du programme très compétitif Horizon Europe avec un budget total de près de 5 millions d’euros pour les trois prochaines années.

« Nous fournirons une pile commune de calcul quantique pour les atomes de Rydberg, un service en nuage fédéré, des solutions à des problèmes de calcul concrets et une technologie clé pour le calcul quantique tolérant aux pannes avec des qubits de Rydberg », explique le professeur Guido Pupillo de l’Université de Strasbourg, qui coordonne EuRyQa. « Le succès d’EuRyQa changera la donne pour l’Europe dans la compétition mondiale pour l’informatique quantique ».

Pour atteindre les objectifs du projet, EuRyQa réunit des partenaires universitaires à la pointe de la technologie quantique à base d’atomes ultracourts et des partenaires industriels apportant une expertise complémentaire en matière de matériel quantique, d’électronique classique, de micrologiciels et de logiciels.

EuRyQa est coordonné par l’Université de Strasbourg (France) et compte parmi ses partenaires la PME PASQAL (France), l’Université de Stuttgart, la spin-off Qruise GmbH du Centre de recherche de Jülich et le cabinet de conseil EURICE GmbH (Allemagne), l’université d’Amsterdam et l’université technique d’Eindhoven (Pays-Bas), l’institut de recherche Idryma Technologias Kai Erevnas (Grèce), Associacao Portuguese Quantum Institute (Portugal), Università degli Studi di Padova (Italie) et Quantum Machines (Israël).

Quantum Machines (QM) s’est imposé comme le principal fournisseur de systèmes de contrôle et d’exploitation – le véritable « cerveau » des ordinateurs quantiques. La plateforme d’orchestration quantique (QOP) de la société comprend le matériel et le logiciel classiques les plus avancés pour le contrôle et l’exploitation de processeurs quantiques multi-qubits. La plateforme de QM peut prendre en charge toute architecture d’unité de traitement quantique (QPU) existante et permet aux utilisateurs d’exécuter les algorithmes quantiques les plus difficiles dès le départ.

« Le projet EuRyQa est une initiative importante qui contribuera à positionner l’Europe comme un foyer d’innovation en matière d’informatique quantique », a déclaré Itamar Sivan, cofondateur et PDG de Quantum Machines. « Grâce à notre plateforme d’orchestration quantique, l’infrastructure de calcul quantique peut être construite de manière à être hautement évolutive et compatible avec un large éventail de technologies quantiques. Nous sommes fiers de nous associer à un projet aussi innovant qui contribuera sans aucun doute à faire avancer l’informatique quantique – en Europe et dans le monde. »

Source : PRNewswire & Israël Valley

 

Partager :