Partager :

La Cour suprême a ordonné dimanche au leader de l’opposition Benyamin Netanyahou de restituer 300 000 dollars à la succession de son cousin décédé et ancien bienfaiteur, Nathan Milikowsky, jugeant que ces fonds constituaient un cadeau illicite.

Les juges ont estimé que l’argent reçu par Benyamin Netanyahou, alors qu’il était Premier ministre, et son épouse Sara, pour financer leurs frais de justice était un cadeau interdit pour un fonctionnaire.

Le tribunal a jugé que, bien que les deux hommes soient cousins, les intérêts commerciaux étaient un facteur plus important pour justifier la raison du cadeau, et que la somme était bien supérieure à ce qui est acceptable pour un don entre les membres d’une famille.

A l’époque, Nathan Milikovski avait expliqué au procureur général, Avichai Mandelblit, avoir fourni ces fonds « pour libérer Netanyahou de tout souci financier alors qu’il occupait un rôle public important ».

Les juges ont également estimé que le prêt de 2 millions de shekels (580 000 euros) qu’il a reçu du magnat de l’immobilier Spencer Partrich était un cadeau interdit, mais qu’il pouvait être remboursé conformément à leur accord, sous la supervision du contrôleur d’État, puisque le prêt a été approuvé par le contrôleur et le procureur général.

Le groupe de bonne gouvernance Hatnua L’Tohar Hamidot a salué la décision de la Cour suprême, estimant que le transfert de ces fonds est « non valide et dangereux. »

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :