Partager :

Israël: alerte sur une pénurie de travailleurs dans le secteur médical.

La moyenne européenne est de 121 travailleurs médicaux pour 10 000 habitants contre 90 pour 10 000 en Israël

Israël souffre d’une importante pénurie de travailleurs dans le secteur médical, alerte l’Organisation mondiale de la santé sur Israël dans un rapport publié jeudi.

L’étude indique que le nombre de médecins, d’infirmiers, de sages-femmes et de psychologues en Israël est inférieur à la moyenne européenne. Celle-ci est de 121 travailleurs médicaux pour 10.000 habitants contre seulement 90 pour 10.000 en Israël.

Ces chiffres alarmants ont été communiqués lors d’une conférence de la division Europe de l’OMS qui s’est tenue cette semaine à l’hôtel Hilton de Tel-Aviv.

Alors qu’en Europe, on compte environ quinze diplômés en médecine pour 100.000 personnes, ce chiffre tombe à sept en Israël, soit un ratio parmi les plus bas des pays européens, révèle le rapport.

Le chiffre le plus inquiétant concerne le nombre de médecins par rapport au nombre d’habitants. Si la moyenne est de 3,7 pour 1.000 habitants en Europe, elle n’est que de 3 pour 1.000 habitants en Israël. Les sous-effectifs concernent également le personnel infirmier. La moyenne est de 8 pour 1.000 en Europe quand elle est seulement de 5 pour 1.000 dans l’État hébreu.

Malgré ces chiffres alarmants, le rapport souligne toutefois que le nombre de travailleurs médicaux a augmenté en Israël par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, s’est félicité qu’Israël accueille pour la première fois la conférence de la division Europe de l’OMS.

« C’est un grand privilège et cela a une signification énorme pour le système de santé israélien et pour l’État d’Israël », a-t-il déclaré.

« La politique que nous avons menée vis-à-vis du coronavirus et les capacités du système de santé israélien se sont considérablement démarquées sur la scène mondiale. Elles ont également suscité un grand intérêt au cours de cette conférence. J’ai rencontré des dizaines de ministres et le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Ash, a également rencontré des responsables de systèmes de santé de toute l’Europe », a-t-il ajouté.

« Il n’y a plus de place pour le doute : Israël a maintenant une forte réputation dans le domaine de la santé mondiale. J’ai perçu une reconnaissance et une appréciation pour le système de santé israélien et pour ce qu’il a à offrir au monde », a conclu le ministre.

  • SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :