Partager :

Ce jeudi matin, environ 2,5 millions d’élèves font finalement leur rentrée des classes en Israël, après de nombreuses craintes autour d’une grève des enseignants.

Environ 218.000 enseignants sont attendus dans 5.440 écoles à travers le pays.

Le ministère des Finances et le syndicat des enseignants ont conclu un accord concernant la nouvelle convention collective du personnel enseignant, qui sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2026.

Un accord a également été trouvé entre le ministère des Finances et l’organisation des enseignants pour éviter une nouvelle grève dans tous les établissements, des maternelles aux lycées, en ce début d’année scolaire. Le ministre des Finances Avigdor Lieberman a annoncé que la question de la source budgétaire pour le financement de l’accord serait soumise à discussion et décision au sein du gouvernement, après quoi la rédaction de l’accord commencera. En outre, le ministère des Finances a annoncé son intention de prolonger les cours jusqu’au 31 juillet dans plusieurs classes jusqu’au CM1 (kita dalet).

Selon le nouvel accord, le salaire pour un enseignant débutant sera de 9.000 shekels et augmentera de 1.100 shekels après trois ans de poste. Le salaire des directeurs débutants sera augmenté à 19.000 shekels.

Jusqu’à 6 % des personnes travaillant au sein du système scolaire dans son ensemble seront employés dans le cadre d’un contrat de travail personnel.

Enfin, le mécanisme de licenciement sera allégé, mais il faudra tout de même environ deux ans pour licencier un enseignant de plus de 16 ans d’expérience.

sources et copyrights; i24news.tv

Partager :