Partager :

La start-up technologique Helios a annoncé un partenariat, ce mois-ci, avec Eta Space, une firme de Floride. Les deux entreprises se sont associées pour créer et stocker de l’oxygène sur la lune, une tentative visant à rendre les missions spatiales plus efficaces au niveau du coût. Elles sont également déterminées à offrir à terme de meilleures solutions en matière d’approvisionnement concernant les carburants nécessaires pendant les voyages en orbite.

Helios a été créée en 2018 dans le cadre d’un atelier d’innovation organisé par l’Agence spatiale israélienne lors de la semaine de l’espace en Israël cette année-là. L’entreprise affirme avoir développé une technologie capable de produire l’oxygène nécessaire au carburant à partir du sol lunaire, ce qui rendra économiquement viables les missions multiples et à long-terme sur la Lune, car cela permettra aux colonies lunaires de « vivre de la terre » au lieu de devoir transporter tout leur carburant et autres ressources depuis la Terre.

L’un des principaux obstacles à l’envoi de missions sur la Lune est le coût du transport des objets de la Terre à la surface lunaire. Le lancement de fusées avec une cargaison nécessite du carburant ; plus la cargaison est lourde, plus il faut de carburant. Ce carburant supplémentaire s’ajoute au poids, ce qui nécessite encore plus de carburant. L’oxygène est un composant vital pour la combustion du carburant.

Dans le cadre du nouvel accord, Helios pourra profiter de l’expertise d’Eta Space en termes de technologies cryogéniques – et spécifiquement dans l’oxygène et dans l’hydrogène liquides – pour produire et stocker de l’oxygène. Les deux compagnies prévoient de développer ensemble une usine de production et de liquéfaction d’oxygène sur la Lune.

TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS. TITRAGE ISRAELVALLEY.

Partager :