Partager :

L’augmentation du taux d’intérêt était attendue. Le gouverneur de la Banque Centrale d’Israël, Amir Yaron, a annoncé qu’elle serait de 0.75% ce qui porte le taux d’intérêt à 2% en Israël. C’est le plus haut taux qu’ait connu Israël depuis 20 ans. Il s’agit de la quatrième augmentation depuis le mois de janvier 2022.

UN ARTICLE DE LPH. COPYRIGHTS.

La Banque d’Israël n’avait pas vraiment le choix face à l’inflation qui s’élève à plus de 5% au mois de juillet alors que les prévisions ne dépassaient pas les 3%. Par ailleurs, la croissance positive du marché  (6.8%) a permis à Amir Yaron de décréter une augmentation drastique de ce taux sans craindre pour la santé économique globale du pays.

D’ailleurs, les syndicats de professionnels du secteur privé ont salué cette décision, estimant qu’elle s’imposait et qu’elle arrivait au bon moment pour le marché qui sera en position de la digérer. Néanmoins, ils appellent le gouvernement et la Banque centrale à prendre des mesures plus importantes encore contre l’inflation car la stabilité du marché ne tiendra pas sur le long terme sans de telles décisions.

Les crédits contractés par les petites entreprises et commerçants mais aussi les découverts autorisés à la banque coûteront désormais beaucoup plus chers.

L’une des raisons de l’augmentation du taux d’intérêt est de limiter l’augmentation exponentielle des prix du logement qui a atteint les 18% en 2022. Ainsi, les prêts immobiliers deviennent plus chers et nombreux sont les acheteurs potentiels pour pourraient renoncer à se lancer dans une telle aventure, sans savoir jusqu’où leur mensualités pourraient aller d’ici quelques mois. Les investisseurs aussi sont de plus en plus à se décourager face à l’augmentation des taux d’intérêts et aux taxes devenues élevées pour les propriétaires de plusieurs appartements. De cette manière, la demande devrait être réduite, ce qui contribuera à dégonfler un peu la bulle immobilière.

Pour ceux qui possèdent déjà un prêt immobilier, celui-ci va donc augmenter et beaucoup essaient déjà de renégocier les conditions auprès de leur banque afin d’être pénalisés le moins possible par la hausse conséquente du taux d’intérêt.

 

Seront gagnants ceux qui ont déposé de l’argent sur un compte d’épargne. En effet, si jusqu’à maintenant cela rapportait peu parce que le taux d’intérêt était autour de 0.1%, leur argent leur rapportera désormais beaucoup plus.

 

Il faut noter qu’Israël est loin d’être une exception. Plus de 85% des pays dans le monde connaissent une inflation de plus de 5% et Israël s’en tire même bien par rapport aux pays européens où l’inflation est en moyenne de 10.3%.

D’autres pays comme la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont aussi procéder à l’augmentation de leur taux d’intérêt, à plusieurs reprises, depuis le début de l’année 2022.

La zone Euro ne l’a fait que fin juillet 2022 pour la première fois et de 0.5% uniquement. C’est une des raisons qui explique que l’Euro ait beaucoup perdu de sa valeur face au Shekel. Le Shekel vaut d’autant plus cher que le taux d’intérêt est élevé.

On commence à entendre des voix en Israël demandant aux autorités d’agir pour les personnes qui vivent en Israël avec un salaire en Euro et surtout pour les retraités de la zone Euro qui ont décidé de faire leur alya et qui aujourd’hui voient leur pouvoir d’achat considérablement diminuer.

SOURCE. lphinfo.com

UN ARTICLE DE LPH. COPYRIGHTS.

Partager :