Partager :

(Copyrights. Boursier.com) —  Pour la quatrième réunion consécutive, la BC a rehaussé ses taux afin de tenter de calmer une inflation au plus haut depuis 2008 (+5,2% en juillet).

Mais contrairement aux réunions précédentes et aux attentes des économistes (+0,50%), la BC a relevé son indice de référence de 0,75 point afin de le porter à 2%.

Cette décision fait que l’Institution est désormais engagée dans son plus long cycle de hausses de taux depuis 2008. La reprise économique en Israël a propulsé l’emploi, la production et la consommation à des niveaux jamais vus avant la pandémie. De quoi accroître les pressions inflationnistes.

« L’économie israélienne enregistre une forte croissance, accompagnée d’un marché du travail tendu et d’une hausse de l’inflation.

Le Comité a donc décidé de poursuivre le processus d’augmentation du taux d’intérêt. Le rythme de relèvement du taux d’intérêt sera déterminé en fonction des données d’activité et de l’évolution de l’inflation, afin de continuer à soutenir la réalisation des objectifs politiques », précise le CPM.

©2022 Boursier.com

Partager :