Partager :

Dès les prochains jours, la zone d’enregistrement des bagages à main sera agrandie

L’Autorité aéroportuaire israélienne a annoncé dimanche que l’aéroport international Ben Gourion deviendra numérique dès le début de l’année 2023, ce qui devrait permettre notamment d’améliorer le contrôle de sécurité des bagages et de raccourcir les longues files d’attente à l’enregistrement.

Dans le cadre de ce projet – pour lequel 50 millions de shekels ont été alloués (plus de 15 millions d’euros) – les passagers pourront également envoyer de manière autonome leurs valises dans la soute à bagages, et payer des frais en cas d’excès de poids.

Des stations seront destinées à cet effet dans le hall de départ : une balance pour peser les bagages y sera installée, avec la possibilité de facturer l’excédent de poids déterminé par les compagnies aériennes. Les voyageurs pourront ensuite imprimer l’étiquette « Bag Tag » qui sera scannée par des convoyeurs de livraison indépendants, avant que les bagages ne soient expédiés en soute.

Dès les prochains jours, la zone d’enregistrement des bagages à main sera agrandie afin de raccourcir le temps de file d’attente au contrôle de sécurité. Des technologies supplémentaires vont être ajoutées sur 24 postes de contrôle des bagages à main qui permettront un examen rapide.

« Aujourd’hui, plus de 50% des passagers préfèrent procéder à l’enregistrement en ligne. Les technologies de pointe permettront de fournir aux passagers un service indépendant diversifié et étendu », a-t-il été déclaré dans un communiqué.

« Qui plus est, les passagers voyageant à l’étranger ne passeront par la sécurité qu’après avoir terminé la procédure d’enregistrement du vol (check-in), ou même après l’avoir effectuée depuis leur domicile (en ligne). Ainsi, la plupart des processus de sortie du pays seront effectués en ligne et par des moyens numériques », a-t-il été ajouté.

  • SOURCES I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :