Partager :

Des responsables du Likoud ont publié une lettre ouverte demandant au président du parti, Benyamin Netanyahou, d’accorder davantage de places aux femmes sur la liste du parti qui sera présentée au parti, et qui a été définie à la suite des primaires qui ont eu lieu la semaine dernière.

Dans leur lettre datée du 16 août, les responsables ont exprimé leur « déception » quant au fait que seules deux des 20 premières places de la liste du Likoud reviennent à des femmes.

Les maires de Lod et d’Ashkelon et le chef du conseil régional de Samarie figuraient parmi les signataires de la lettre, selon Channel 12.

Benyamin Netanyahou, qui a le pouvoir d’ajouter plusieurs personnes à la liste électorale, pourrait théoriquement inclure plusieurs autres femmes.

La lettre note que d’autres partis ont pris la « décision stratégique » de viser une représentation féminine de 50 % dans leurs listes, avertissant que l’incapacité du Likoud à augmenter le nombre de femmes dans sa liste serait utilisée comme « une carte contre nous lors des futures élections ».

Miri Regev, la femme la plus haut placée du Likoud (numéro 9), a également appelé son parti à faire plus pour augmenter la représentation féminine dans la prochaine Knesset.

« Nous devrions augmenter le nombre de femmes dans la liste du Likoud », a-t-elle tweeté. « Il est important que le Likoud, le plus grand parti, augmente la représentation féminine au sein du parti et représente les 50% de la population qui sont des femmes. »

La députée a appelé à un remaniement de la liste du Likoud, exigeant que des femmes « fortes et adaptées » soient placées à des postes susceptibles de leur garantir des sièges après les élections de novembre.

Le parti centriste Yesh Atid, dirigé par le Premier ministre Yaïr Lapid, s’est engagé à ce que quatre des dix postes clés de sa liste soient occupés par des femmes, tandis que le parti travailliste de Merav Michaeli s’est engagé à ce que la répartition soit de 50/50.

  • SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :