Partager :

Trois universités israéliennes figurent dans la liste des 100 meilleures institutions académiques de 2022 établie par le prestigieux classement de Shanghai des universités mondiales, publié lundi.

Toutes ont amélioré leur classement par rapport à l’année précédente. L’Université hébraïque de Jérusalem arrive en 77e position, son meilleur classement depuis 2015 (où elle s’était classée 67e). Elle a fait un bond de 13 places depuis 2021. L’institution s’est classée au 17e rang mondial en mathématiques et en communication, et au 30e rang en droit.

Le Technion de Haïfa s’est classé 83e, gagnant 11 places par rapport à 2021. Il s’agit de son meilleur classement depuis 2018, lorsqu’il s’était classé 77e.

Enfin, l’Institut Weizmann des sciences se classe également en 83e position, gagnant neuf places par rapport à 2021. Il s’agit du meilleur score de l’institution depuis l’introduction du classement en 2003.

Le professeur Asher Cohen, président de l’Université hébraïque, a salué ces résultats comme « une preuve d’excellence académique » et a félicité les chercheurs pour leurs travaux dans des « domaines multiples et diversifiés. »

Avec Harvard en première place pour la 20e année consécutive, les universités américaines caracolent toujours en tête du classement de Shanghai publié lundi.

Les établissements anglo-saxons s’imposent comme l’an dernier aux dix premières places: huit universités américaines et deux britanniques occupent le haut de l’édition 2022 de ce classement mondial des meilleurs établissements d’enseignement supérieur, réalisé depuis 2003 par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy.

Trônant à la première place, Harvard devance une nouvelle fois sa compatriote Stanford. Cette année, une autre université américaine, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), s’est emparée de la troisième place du podium, reléguant la britannique Cambridge en quatrième position.

On trouve ensuite les universités américaines Berkeley (5e) et Princeton (6e) puis la britannique Oxford (7e).

Au total, 39 universités américaines figurent dans le top 100.

Le classement de Shanghai, publié pour la première fois en 2003, classe chaque année les établissements universitaires du monde entier selon des critères objectifs : le nombre de prix Nobel et d’autres récompenses prestigieuses remportés par le personnel enseignant et les étudiants diplômés, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature.

  • I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :