Partager :

Yaïr Lapid, a ciblé Benyamin Netanyahou lors du lancement de la campagne électorale de sa formation mercredi soir.

Devant un millier de personnes au parc des expositions de Tel Aviv, Yaïr Lapid a répondu au programme économique de son adversaire, présenté un peu plus tôt dans la journée, faisant valoir que son gouvernement lutte activement contre la cherté de la vie.

« Pendant 15 ans, personne n’a rien fait, ils n’y ont pas touché. Israël est devenu de plus en plus cher, et le gouvernement a dit à ses citoyens qu’ils l’ennuyaient », a-t-il dit faisant allusion à la gouvernance de M. Netanyahou.

« Tout à coup, Netanyahou apprend à faire le plein d’une voiture ? Il se rend dans une station-service, et le fait même au moment où nous venons de faire baisser le prix de l’essence », a-t-il ironisé.

Multipliant les attaques contre Benyamin Netanyahou, Yaïr Lapid a souligné que son bloc « a vaincu la machine à inciter à la haine et diffuser du poison à quatre reprises ».

« Nous la vaincrons une cinquième fois. Nous ne la laisserons pas détruire notre maison », a-t-il déclaré.

« Tout a changé au cours de l’année écoulée, mais pas nos valeurs. Pas les choses qui nous sont chères : l’État de droit, le renforcement de la classe moyenne, la démocratie israélienne, la liberté de religion, la liberté de presse, la poursuite de la paix avec les Palestiniens et les pays de la région, le judaïsme qui est pour tous, une économie libre qui crée des opportunités pour chaque enfant et prend soin des faibles », a lancé le Premier ministre.

« Nous avons toujours plus de tâches et d’objectifs, et pour les atteindre, nous avons besoin de plus de pouvoir politique, plus de mandats qui nous permettront d’établir un gouvernement que tous les transfuges ou rebelles ne pourront renverser », a-t-il ajouté.

« Si nous voulons recruter des milliers de policiers pour rétablir l’ordre dans les rues, transférer les allocations de chômage aux indépendants, renforcer le statut des enseignants et l’autonomie des écoles, instaurer les mariages civils, nous devons mettre en place le prochain gouvernement en position de force », a martelé Yaïr Lapid.

SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :