Partager :

Début 2022, Israël avait subi quatre tremblements de terre en un mois

Des chercheurs israéliens ont découvert une méthode qui permet de prédire les tremblements de terre 48h à l’avance avec une précision de 80 %, comme l’explique une étude publiée dans la revue scientifique Remote Sensing, rapporte le Jerusalem Post.

En étudiant les changements survenus dans l’ionosphère de la Terre, la partie de l’atmosphère qui rejoint le vide de l’espace, l’équipe de recherche de l’Université Ariel et du Centre de recherche et de développement a pu évaluer les précurseurs potentiels de plusieurs tremblements de terre majeurs survenus au cours des 20 dernières années.

Les chercheurs ont défini les tremblements de terre majeurs comme ceux dépassant 6 sur l’échelle de magnitude Moment, qui mesure la magnitude en fonction de son mouvement sismique.

La méthode développée par l’équipe consiste à mettre en œuvre une technique d’apprentissage automatique par vecteur de support (SVM), appliquée aux données cartographiques GPS du contenu total en électrons de l’ionosphère pour calculer sa densité de charge électronique.

Grâce à cette technique, ils ont pu constater qu’un tremblement de terre peut être prédit à hauteur de 80 %.

En outre, les chercheurs ont également été en mesure de prédire avec une précision de 85,7 % quand un tremblement de terre ne se produira pas dans une zone donnée.

Le mois dernier, un tremblement de terre de magnitude 3,1 a secoué le nord d’Israël, dans une région qui a connu une série d’incidents similaires ces derniers mois.

Début 2022, Israël avait subi quatre tremblements de terre en un mois.

SOURCE i24NEWS.

Partager :