Partager :

Les startups et les entreprises israéliennes ont levé près de 10 milliards de dollars d’investissements au cours du premier semestre 2022, une réussite notable compte tenu de la forte baisse du marché qui a entraîné le licenciement de milliers de travailleurs et effrayé les investisseurs, selon le dernier rapport IVC Israeli Tech Review pour le premier semestre 2022 établi par le centre de recherche IVC et LeumiTech, une branche bancaire de Leumi spécialisée dans les services bancaires pour les sociétés high-tech.

Ce chiffre marque une baisse de 30 % par rapport au second semestre 2021 (S2 2021) – une année de financement exceptionnelle au cours de laquelle les entreprises israéliennes ont obtenu 25,6 milliards de dollars d’investissements privés au total – mais les sociétés sont en passe de terminer l’année 2022 avec des chiffres d’investissement supérieurs à ceux de 2020, où les sociétés du secteur tech ont levé 10,3 milliards de dollars, le record précédent.

L’année 2021 a été une année record pour l’industrie tech mondiale, avec environ 643 milliards de dollars de financement privé. Ce flux de fonds a entraîné des évaluations élevées des sociétés, et même, parfois, des surévaluations de sociétés qui étaient loin d’être rentables. Près de la moitié de l’ensemble des licornes existantes (entreprises privées valorisées à un milliard de dollars ou plus) aujourd’hui sont « nées » en 2021.

TIMES OF ISRAEL COPYRIGHTS.

Partager :