Partager :

Le 12 juillet s’est tenue à la Résidence de France la réception annuelle à l’occasion de la Fête nationale, ouverte par l’Ambassadeur de France en Israël, Éric Danon, en présence du ministre de l’Agriculture Oded Forer, Représentant du gouvernement israélien.

Cette célébration était anticipée de deux jours, en raison de la visite imminente du Président des Etats-Unis d’Amérique en Israël. Plus de 500 invités ont répondu présents parmi lesquels des membres de la Cour suprême israélienne, de la Knesset, de nombreux Ambassadeurs accrédités en Israël et plusieurs personnalités emblématiques de la scène culturelle israélienne, à l’instar du réalisateur Amos Gitai ou du casting de la série à succès « Fauda ».

L’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon et le ministre israélien de l’Agriculture Oded Forer

 

Dans son intervention, l’Ambassadeur Danon a rappelé combien les valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité, emblématiques du 14 juillet, étaient mises à l’épreuve à travers le monde et d’abord en Europe, du fait de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Une minute de silence a été observée par l’Assemblée en hommage aux victimes de cette guerre injustifiable, en présence de Yevgen Korniychuk, Ambassadeur d’Ukraine en Israël.

A quelques jours des commémorations des 80 ans de la rafle du Vel d’Hiv, l’Ambassadeur Danon a réitéré l’engagement absolu de la France à lutter contre l’antisémitisme et ses déclinaisons contemporaines, que sont l’antisionisme et la négation de la Shoah. Il a par ailleurs réaffirmé l’attachement inébranlable de la France à la sécurité d’Israël, comme en ont témoigné le déploiement inédit de Rafale français en Israël dans le cadre de l’exercice Blue Flag 2021, l’escale envisagée du porte-avions français Charles de Gaulle ou encore la décision du Président Emmanuel Macron et du Premier ministre Yair Lapid, à Paris le 5 juillet dernier, de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines militaire et cyber.

 

Renouvelant sa conviction selon laquelle « les premiers ambassadeurs de France en Israël sont les Français d’Israël », l’Ambassadeur Danon a salué la force des liens qui unissent nos compatriotes d’Israël à la France, et remercié les efforts des services consulaires pour apporter la plus grande qualité de service public à la communauté, comme démontré à l’occasion des élections présidentielle et législatives.

 

L’Ambassadeur Danon a enfin redit son attachement personnel à l’Etat d’Israël, « un lieu où le passé et l’avenir cohabitent en toute chose, de même que le religieux et le séculier, le sacré et le profane ». Il a rappelé les termes employés par le Président de la République lors du 36è dîner du CRIF, le 24 février dernier : « Jérusalem est la capitale éternelle du peuple juif. Je n’ai jamais cessé de le dire. Cela n’empêche en rien de reconnaître et de respecter l’attachement d’autres religions à cette ville ».

 

Partager :