Partager :

Cyberint, leader du marché des logiciels contre les cybermenaces vient d’annoncer un tour de financement de 40 millions de dollars.

Avec des dizaines de millions d’articles sur le dark web, de tentatives d’hameçonnage, d’abus de marque, de rançongiciels et de fuites de données d’identification identifiés chaque mois, la technologie de la cybersécurité devient de plus en plus critique. La cybercriminalité connaissant une croissance exponentielle, les dommages qu’elle génère devraient atteindre 10 500 milliards de dollars par an d’ici 2025. C’est pourquoi, aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de disposer de renseignements ciblés et proactifs sur les menaces. Les entreprises ont besoin d’une meilleure compréhension et d’une meilleure protection contre les risques pertinents et inconnus. C’est ce que Cyberint vise à réaliser.

Cyberint fusionne le renseignement sur les menaces avec la gestion entre surface d’attaque et reconnaissance, offrant aux organisations une visibilité intégrée étendue sur leur exposition aux risques externes.

Pour ce faire, il combine deux aspects : la collecte de données sur le dark web et l’analyse autonome de la surface d’attaque d’une organisation. Ce qui différencie Cyberint de ses concurrents, c’est que « les informations recueillies sur l’organisation sont ensuite comparées à des milliards d’éléments de renseignement, tels que des fuites et des discussions classifiées, qui montrent les intentions des pirates, recueillies au fil du temps sur l’Open, le Deep et le Dark Web afin d’identifier les attaques à leur stade initial », explique Yochai Corem, PDG de Cyberint, dans une conversation avec Geektime. Ce faisant, les experts hautement qualifiés de Cyberint en matière de renseignement sur les menaces ont pu mettre au point un produit qui fournit des informations opportunes et ciblées provenant d’un large éventail de sources aux équipes concernées, permettant ainsi une remédiation efficace dans tous les secteurs ; ils fournissent une alerte précoce à des milliers de tentatives de cyberattaques, soutenant ainsi les programmes de sécurité de ses clients, et ont un impact réel avant que le mal ne soit fait. « Nos capacités fournissent une approche proactive de l’intelligence afin de s’assurer que les équipes cybernétiques ne sont pas surchargées de données qu’elles ne peuvent ni hiérarchiser ni traiter et qu’elles disposent de systèmes d’alerte précoce ciblés et précis qui réduisent le risque cybernétique sans qu’aucune installation ou intégration ne soit nécessaire », poursuit Corem.

Comme l’a déclaré Yossi Vinitski, partenaire, StageOne Venture’s Late-Stage Arm, « Il existe d’innombrables acteurs dans le domaine de la cybernétique, ce qui rend extrêmement difficile la recherche d’une entreprise dont le produit et les résultats sont susceptibles de devenir une solution de référence. Avec Cyberint, nous pensons avoir trouvé le bon moment, le bon produit et, peut-être le plus important, l’équipe qui permettra d’y parvenir. »

Cyberint a connu récemment une croissance remarquable. Rien que l’année dernière, elle a plus que doublé son chiffre d’affaires et triplé sa clientèle. Parmi ses clients figurent des leaders du classement Fortune 500 dans tous les grands secteurs verticaux du marché, tels que BPI, Sports United, Chipotle et Homepoint. Grâce à ce nouveau capital, Cyberint prévoit d’accélérer la croissance de ses activités et de renforcer ses efforts de commercialisation à l’échelle mondiale en développant ses équipes de vente et de marketing. L’entreprise prévoit également de poursuivre le développement de sa plateforme.

Cyberint a été fondée en 2010 par Itay Yanovski et Raz Alon. L’équipe de la société, qui compte plus de 100 employés, est dirigée par Yochai Corem (PDG) et Shai Yatzkan (directeur financier). Elle est basée à Petah Tikvah, avec des bureaux à New York, Londres et Paris.

Source : Geektime & Israël Valley

 

Partager :