Partager :

Effet  de rattrapage après le Covid-19? Depuis quelques semaines le nombre de délégations de firmes françaises qui arrivent en Israël est assez impressionnant. Même les Allemands ne font pas mieux.

On s’attend à une véritable ruée vers la Startup Nation de firmes françaises (automobile, biotechnologie, pharmaceutique) qui vont débarquer pour de bon, et à visage découvert, dans l’Etat Hébreu.  Beaucoup d’entre-elles n’ont jamais mis les pieds dans le pays.

ECOMOTION. Le salon Ecomotion se tenait au Parc des Expositions de Tel-Aviv à deux pas de l’Université Tel-Aviv. Ce Salon qui était encore minuscule il y a 5 ans a grandit à une telle vitesse que les organisateurs ont été obligés de déplacer le salon dans un immense parc au portes de la ville de de Tel-Aviv. Pratiquement toute la filière automobile françaises était là. 

Lors d’une rencontre spéciale (organisée par la Chambre de Commerce Israël-France et Challengy) qui a eu lieu sur le salon les firmes Bouygues, Colas, Groupe ADP, Groupe Renault, Keolis, Plastic Omnium, RATP, TotalEnergies, Valeo étaient ensemble pour fêter la présence françaises dans ce salon. C’était l’heure du « Happy Hour ». Yossi Dan et André Dan ont géré cette rencontre exceptionnelle.

BIOMED. Au Salon Biomed qui a eu lieu au David Intercontinental Hotel, une quinzaine de firmes françaises, regroupées par BusinessFrance avaient un stand. Les rendez-vous se sont succédées pour les firmes françaises Sanofi était la star de ce salon.

La 20eme conférence Biomed a bénéficié d’une participation bien plus importante que les années précédentes. Pour les industries israéliennes de la technologie médicale et de la santé, la conférence a offert une excellente occasion de présenter les innovations de la Startup Nation.

ALBAN DE SANOFI. Des dizaines de visites en Israël. Expert en veille technologique et intelligence économique, il connait le monde la biotech israélienne comme sa poche. Tout le monde veut le rencontrer. Il s’agit de Alban de la Sablière (photo) de Sanofi qui était cette semaine à Tel-Aviv. Sa famille connait bien l’Etat hébreu. Bertrand Rochereau de La Sablière, diplomate, a été ancien ambassadeur de France en Israël.

Son titre : « Head of Sanofi Partnering ».

LE PLUS.

« Selon l’ambassade de France à Tel Aviv, les exportations françaises de biens vers Israël ont atteint 1,52 milliard d’euros. « Les principaux postes d’exportations françaises (hors diamants) sont les avions et les véhicules automobiles, les produits pharmaceutiques, les produits chimiques et industriels. Israël est le 48e client de la France. La France est le 12e fournisseur d’Israël et son 10e client. Au sein de la région Afrique du nord-Moyen-Orient, Israël est le 8e client de la France. Il représente 5,1 % des exportations française dans la région ».

Les autorités françaises rajoutent que « la présence française en Israël s’est sensiblement développée depuis le début des années 2000. Une centaine d’entreprises françaises sont implantées en Israël. Elles représentent 5 530 emplois et un chiffre d’affaires évalué à 534 millions d’euros ».

 

Partager :