Partager :

Israël et Boeing signent un accord de coopération en matière de cyberdéfense.

Le domaine de l’aviation civile intègre en permanence des évolutions technologiques qui créent de nouveaux défis cyber. Ces développements signifient que les autorités doivent faire les préparatifs appropriés avant de nouvelles menaces. Dans le cadre de ces préparatifs, la Direction nationale de la cybersécurité d’Israël a signé un accord de coopération en matière de cyberdéfense avec la multinationale aérospatiale américaine Boeing Boeing, la troisième plus grande société de sécurité au monde et le plus grand exportateur de ce type aux États-Unis.

L’accord s’inscrit dans le cadre des efforts nationaux des cyber-réseaux visant à promouvoir les évolutions nationales et internationales vers les cyber-solutions, a déclaré l’INCD.

Boeing fabrique et fournit des services pour les avions commerciaux, les produits de défense et les systèmes spatiaux dans plus de 150 pays à travers le monde.

L’accord a été signé par le chef de l’INCD, Gabi Portnoy, et l’ancien chef de l’armée de l’air israélienne, le major-général (rés.) Ido Nehushtan, qui est maintenant le président de Boeing Israël, ainsi que le vice-président de Boeing, Cyber ​​Systems Management, Brian Connelly.

« Le secteur de l’aviation civile pourrait être caractérisé par ses nombreux développements technologiques qui créent de nouvelles complexités et de nouveaux défis informatiques », ont déclaré Boeing et l’INCD dans un communiqué. « Ces développements nécessitent des préparatifs préalables pour une cyberdéfense appropriée. »

Dans le cadre de l’accord, les deux parties ont convenu de partager leurs connaissances, d’identifier les menaces, de promouvoir la compréhension des risques et des méthodologies pour les réduire, ainsi que de développer des solutions pour la protection de l’aviation civile, en coopération avec les industries cyber et aéronautiques en Israël et les États-Unis.

Gabriel Attal

RADIO J.

Partager :