Partager :

En 2020, le directeur depuis 27 ans de Yad Vashem, Avner Shalev, annonce son départ à la retraite à la fin de l’année.

Le Premier ministre israélien propose en 2020 de nommer à partir de 2021 à la tête de Yad Vashem l’homme politique d’extrême droite Effi Eitam, suscitant une vive controverse, le mémorial étant jusqu’alors dirigé par des personnalités apolitiques et consensuelles.

L’historienne Deborah E. Lipstadt s’oppose notamment à cette proposition en déclarant : « C’est plus qu’une erreur colossale –c’est une tragédie ».

Quant à l’historien Israël Bartal, il menace, dans le cas de cette nomination, de mettre fin à tout contact avec l’institut de recherches du mémorial.

Au 30 novembre 2020, la proposition du Premier ministre n’est pas retirée, à un moment ou le mémorial connaît des difficultés financières liées à la pandémie de Covid-19. Finalement, Dani Dayan, 65 ans, ancien dirigent du Conseil de Yesha est nommé à la tête de Yad Vashem le 22 août 2021.

Partager :