Partager :

Le Conseil de stabilité financière (FSB) du G20 a récemment appelé les secteurs public et privé à coopérer sur des projets d’innovation pour les paiements transfrontaliers.

Les innovateurs dans le domaine des paiements doivent résoudre quatre problèmes principaux : coût élevé, faible vitesse, accès limité et transparence limitée. Ensemble, ils constituent de sérieux obstacles à la croissance et à l’inclusion financière, les services bancaires correspondants étant réservés à des régions et des types de clients privilégiés.

Les banques locales de plus petite taille, les entreprises de services monétaires et les FinTechs réglementées sont exclues des services bancaires correspondants traditionnels en raison d’une approche binaire fondée sur le risque. Au lieu de gérer les risques, les banques prennent fréquemment des décisions simples de type oui/non, poussant les personnes mal desservies à utiliser des services non réglementés ou peu réglementés pour les paiements.

TenureX a collaboré avec Google Cloud pour développer un service en cloud sécurisé et fiable qui éliminera les contraintes des relations bancaires bilatérales. Avec TenureX, les contreparties financières peuvent coopérer de manière transparente et en toute confiance, une transaction à la fois.

Il ne contourne ni ne perturbe les services bancaires correspondants ; il ajoute de la valeur et du contrôle à la structure existante et utilise les données de transaction pour renforcer l’interface entre les banques et accroître la confiance.

Grâce à l’intégrité et à la sécurité solides de GCP et à la réduction des risques, TenureX promet de permettre à ses contreparties de communiquer multilatéralement et objectivement en temps réel, de réduire les coûts d’exploitation, d’obtenir de nouvelles sources de revenus, de diversifier les revenus et de stimuler l’inclusion financière.

Développée avec l’aide de Google Cloud Services, la mission de la plate-forme TenureX apportera une contribution majeure à la feuille de route du G20 pour l’amélioration des paiements transfrontaliers.

Source : Spoke & Israël Valley

 

 

 

Partager :