Partager :

SuperMeat, une entreprise de technologie alimentaire qui s’efforce de fournir au monde de la viande cultivée de haute qualité, a reçu une subvention de l’Autorité israélienne de l’innovation pour établir un système ouvert de criblage à haut débit pour optimiser les ingrédients des aliments pour animaux à base de viande cultivée, aidant ainsi l’ensemble de l’industrie à atteindre la viabilité commerciale.

La société a pour objectif d’éliminer le principal obstacle à la commercialisation de la viande cultivée, à savoir le coût de l’alimentation cellulaire, et de faire progresser la viabilité commerciale de l’ensemble du secteur.

SuperMeat utilisera les fonds pour mettre en place le plus grand système ouvert à haut débit au monde pour les ingrédients des milieux de culture de la viande, les suppléments et les échafaudages cellulaires pour la production de viande cultivée. Dans le cadre de cet effort, SuperMeat s’est associé à Thermo Fisher Scientific, qui a fourni la plateforme de criblage la plus avancée au monde et soutiendra le développement et l’exploitation du système. Le système permettra à SuperMeat de cribler des centaines de milliers de matériaux chaque mois, ce qui l’aidera à identifier les ingrédients de la plus haute qualité aux coûts les plus bas.

En optimisant les ingrédients de l’alimentation cellulaire (milieu), SuperMeat sera en mesure de réduire considérablement les coûts de production et d’améliorer la qualité du produit – fournissant ainsi une norme ouverte pour les ingrédients de l’alimentation cellulaire qui peut être utilisée par les entreprises de viande cultivée du monde entier en vue de la commercialisation.

« L’Autorité israélienne de l’innovation est depuis longtemps un chef de file de l’innovation sous toutes ses formes. Nous sommes honorés de recevoir son soutien pour aider à ouvrir la voie à une norme pour un système alimentaire plus sain et plus durable pour tous », déclare Ido Savir, PDG de SuperMeat. « L’établissement du système soutenu par cette subvention permettra à SuperMeat de tirer parti de la technologie de production de viande cultivée qu’elle a construite pour aider à réduire les coûts et fournir à l’industrie de la viande cultivée une plateforme ouverte pour la commercialisation par le biais de ses partenaires stratégiques dans le monde entier. »

Cette annonce fait suite à deux partenariats stratégiques qui ont permis à SuperMeat de progresser sur la voie de la commercialisation. Plus récemment, la société a annoncé un partenariat stratégique avec Ajinomoto, un leader mondial des ingrédients alimentaires et de la biotechnologie, afin d’établir une plateforme de chaîne d’approvisionnement commercialement viable pour l’industrie de la viande cultivée. SuperMeat a également signé un protocole d’accord avec PHW Group, l’un des plus grands producteurs de volaille d’Europe et la seule entreprise de l’industrie de la viande à figurer parmi les 50 leaders en matière de durabilité et de climat, afin de fabriquer et de distribuer de la viande cultivée à grande échelle pour les consommateurs européens.

Grâce à ses partenariats et à l’introduction du système d’optimisation de l’alimentation des cellules ouvertes, SuperMeat entend contribuer à éliminer le principal obstacle à la commercialisation de la viande cultivée, à savoir le coût de l’alimentation des cellules, et à faire progresser la viabilité commerciale de l’ensemble du secteur.

Source : Fooddigital & Israël Valley

 

Partager :