Partager :

Jérusalem rejoint Tel-Aviv dans le classement ECA des 20 villes les plus chères du monde. La société de mobilité mondiale ECA International a publié ce mercredi sa liste annuelle des villes les plus chères au monde où vivre, avec son indice spécifiquement axé sur les travailleurs et les expatriés à l’étranger.

Hong Kong est, pour la troisième année consécutive, en tête du classement, suivie par de nombreuses villes asiatiques, faisant de l’Asie le continent où se trouvent les villes les plus onéreuses du monde. Tokyo (deuxième), Shanghai (huitième position), Guangzhou (neuvième) et Séoul (dixième) sont dans le top 10.

Il n’est pas surprenant que Tel-Aviv, connue pour son coût de la vie remarquablement élevé, ait été classée sixième sur la liste ECA 2022, après avoir occupé la septième place l’année dernière.

Pendant ce temps, Jérusalem a grimpé de trois places depuis 2021 et a été classée 15e ville la plus chère pour les travailleurs et expatriés étrangers en 2022. Hong Kong est en tête du classement comme en 2021.

Dans la métropole asiatique, une tasse de café coûte 5,2 dollars, un litre d’essence coûte 3 dollars et un kilo de tomates coûte 11,5 dollars.

Gabriel Attal (Radio J.

GEO. « Prix des produits de première nécessité, prix du logement, des transports, niveau d’inflation… La société ECA International a dressé, en se basant sur ces indicateurs, une liste des villes les plus chères au monde, relève CNN le mercredi 8 juin.

Chaque année, cette société réalise des études pour aider les entreprises à calculer le coût de la vie de leurs employés expatriés ou en mobilité internationale. Concrètement, les spécialistes comparent un panier de biens de consommation et de services similaires couramment achetés par des salariés en mission à l’étranger ».

Partager :