Partager :

Malgré les premières promesses d’autoriser Neta Eiger à être testé le vendredi, le concours a eu lieu un chabbat.

Israël et de nombreux juifs du monde entier sont en colère, surtout lorsque l’injustice touche un jeune qui souhaite respecter son judaïsme. Nous avons décidé de l’inviter le 25 Juillet 2022 à Tel-Aviv et le féliciter devant un public d’hommes d’affaires.

Un article de coolamnews.com. « Pourquoi cet israélien n’a pas remporté le concours international de chimie ? » Voici une lettre reçue par la journaliste Sivan Rahav-Meir. « Bonjour Sivan, je m’appelle Nehama Spielman, directrice de l’éducation sociale au kibboutz Tirat Zvi. Je pense qu’il est important de publier l’histoire suivante :

Neta Eiger, élève en classe de 1e du kibboutz, s’est rendu à l’étranger pour participer à un concours de renommée mondiale. Il s’agit des Jeux olympiques internationaux de chimie de Mendeleev.

Les six meilleurs jeunes chimistes du pays ont été envoyés d’Israël au concours, parmi lesquels Neta. Il a excellé dans les deux premières étapes. Il était premier et de loin. Mais malheureusement, le troisième et le plus important test de laboratoire a eu lieu samedi dernier, pendant chabbat.

Concrètement il n’a pas été autorisé à le faire le vendredi. À notre avis, Israël devrait insister là-dessus en tant que politique officielle, et non comme un avantage privé pour Neta.

Au final, Neta n’a pas passé le test samedi. Pour nous – il a réussi un autre test. Au kibboutz et dans son école de Sdé Eliyaou, on lui prépare une réception de champion du monde.

Il s’est préparé à ce concours pendant trois années entières, c’est un chimiste hors pair. Il est revenu en Israël, sans trophée, mais avec beaucoup de foi et de fidélité aux valeurs. coolamnews.com

EPILOGUE. Le député Moshe Kinley Tur-Paz a remis un certificat d’appréciation de la Knesset à Neta Eiger, 16 ans, en reconnaissance de son adhésion obstinée à l’observance du Chabbath. Ce matin, Eiger est arrivé à la sous-commission de l’éducation religieuse de la Knesset pour recevoir le certificat d’appréciation.

Le président du comité, le député Moshe Kinley Tur-Paz, a déclaré:  « Il n’y a rien de plus approprié que le comité de l’éducation qui s’occupe de l’éducation religieuse d’État, qui va du désir de réussir à la nécessité de préserver la tradition, ce dilemme auquel Neta’ a été confronté ce jour-là. »

Tor-Paz a remis au jeune un certificat d’appréciation « pour votre position ferme et droite sur les valeurs de la tradition juive ». Neta a partagé avec les membres du comité : « Nous avons demandé à l’équipe organisatrice d’être testés un autre jour. Ils ont accepté, par souci de prendre en compte toutes les religions, mais finalement cela ne s’est pas fait ». Neta Eiger est un descendant direct du Rav rabbi Akiva Eiger.

(Sur la photo : Neta, avec la kippa, en compétition).

LE PLUS. En 2016, les équipes d’Israël, de Mongolie et du Nigéria ont participé pour la première fois à l’Olympiade, et en 2018, l’équipe de Croatie a fait ses débuts à l’Olympiade de Mendeleïev.

L’Olympiade se compose de trois épreuves : la première épreuve théorique (8 épreuves obligatoires dont chacune est estimée à un maximum de 10 points), la deuxième épreuve théorique (5 épreuves sur 15 au choix des participants, la note maximale par tâche est de 15 points) et le tour expérimental (estimé à 75 points). Les tâches du premier tour en termes de complexité correspondent au programme des classes spécialisées en chimie, les tâches d’un niveau légèrement supérieur sont proposées au second tour.

Les tâches du second tour sont divisées en cinq sections : chimie inorganique, chimie organique, chimie analytique, chimie physique et sciences de la vie (3 tâches dans chaque section). Les participants à l’Olympiade doivent accomplir 5 tâches, une de chaque section, démontrant la polyvalence de leur entraînement.

Le tour expérimental de l’Olympiade dure 5 heures, il implique que les écoliers aient les compétences pour travailler dans un laboratoire de chimie : la capacité d’effectuer des analyses chimiques de substances et de réaliser des synthèses selon la méthode proposée. En seulement trois manches de l’Olympiade, un participant peut marquer un maximum de 230 points. Contrairement aux Olympiades mondiales de chimie, l’éventail des sujets de chimie n’est pas limité par la publication préliminaire d’un ensemble de tâches de formation.

Partager :