Partager :

La maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV), était en viste la semaine dernière à Ramat Gan, à l’occasion des trente ans du jumelage entre les deux villes.

L’un des objectifs affichés de ce déplacement était de découvrir des avancées et des projets écologiques portés en Israël. Ainsi, la maire de Strasbourg s’est longuement entretenue sur ce sujet avec son homologue Carmel Shama Hacohen et a visité une école de Ramat Gan qui possède un  toit vert. Les élèves de l’école ont transformé le toit en potager. Ils apprennent le cycle des végétaux et consomment chez eux les légumes qu’ils cultivent.

La délégation a rencontré des entrepreneurs qui possèdent des start ups tournées vers des innovations écologiques et des idées de partenariat ont également germé avec les scouts et les équipes sportives de Ramat Gan.

Les maires des deux villes jumelées ont aussi convenu de renforcer leur coopération dans d’autres domaines comme celui la recherche médicale.

Dans un post publié sur sa page FaceBook, Jeanne Barseghian résume son voyage et exprime son enthousiasme à avoir découvert le pays:  »C’était mon premier voyage en Israël, j’étais curieuse de ce pays, heureuse de le découvrir. Tel-Aviv est une ville surprenante, cosmopolite, jeune et tournée vers l’avenir. J’ai rencontré là-bas une société pleine d’envies, créative et impatiente, ouverte sur les questions du genre et des identités, en pointe concernant les droits des femmes ».

Une invitation a été lancée à Carmel Shama Hacohen et à ses équipes pour venir à Strasbourg prolonger ces échanges et les projets qui ont été lancés.

LPH.

Partager :