Partager :

Yom Yeroushalayim est aussi la date à laquelle se déroule la cérémonie en souvenir des Juifs éthiopiens morts sur la route vers Israël.

L’alya des Juifs d’Ethiopie dans les années 80 et 90 ne s’est pas faite facilement pour ces amoureux de Sion et de Jérusalem. Tous racontent comment leurs parents et leurs grands-parents leur parlaient de la Jérusalem d’or avec des étoiles dans les yeux. Ils ont pris la route vers leur rêve, celui de vivre en Israël et de voir Jérusalem. A pied, défiant les brigands et toutes les menaces sur leur chemin, ils ont rejoint Adis Abeba où les attendaient les avions d’El Al.
Le parcours a été fatal pour 4000 d’entre eux. Il a été décidé de leur rendre hommage tous les ans le jour de Yom Yeroushalayim, sur le Mont Herzl.

La cérémonie officielle s’est déroulée ce matin, en présence du Président Herzog, du Premier ministre Bennett et de la ministre de l’Alya et de l’Intégration, Pnina Tamano Shata, elle-même ola d’Ethiopie.

Elle a pris la parole, visiblement émue:  »Nous nous réunissons ici une fois par an pour nous souvenir de la plus grande perte qu’ait connue le judaïsme éthiopien, la plus grande perte qu’aient connue de nombreuses familles sur leur route vers Israël, pour commémorer nos chers proches qui ne sont plus. Ils ont presque atteint leur rêve avant qu’il ne se brise, mais le rêve s’est réalisé et malgré la douleur, la communauté s’est lentement remise sur pied et est arrivée ici à Jérusalem.

Nous sommes la génération qui a eu le mérite de réaliser un rêve. Il est de notre devoir de nous souvenir que par leur mort, nos chers proches, nous ont ordonné la vie, ils nous ont ordonné de continuer à marcher vers Jérusalem ».

/lphinfo.com

 

Partager :