Partager :

L’année qui vient de s’écouler a été riche en rencontres entre les officiels israéliens et leurs homologues égyptiens. Ainsi, le Premier ministre Bennett, mais aussi le ministre des Affaires étrangères Lapid et la ministre de l’Economie, Barbibaï, se sont-ils rendus en Egypte et le ministre égyptien des Affaires étrangères était en visite en Israël.

De ces rencontres est né un programme qui prévoit d’augmenter sensiblement les échanges commerciaux entre les deux pays.

Le programme comprend une assistance pour le développement conséquent des relations de long terme entre les entreprises mais aussi entre les organismes gouvernementaux des deux Etats, la croissance considérable des exportations de savoir, de technologies civiles et d’assimilation de méthodes de production qui pourraient être bénéfiques aux deux pays. Parmi les objectifs, ceux d’augmenter dans les trois ans à venir le rythme des échanges commerciaux (hors gaz naturel et tourisme) pour atteindre les 700 millions de dollars au minimum et de diversifier le type de produits importés d’Egypte dans le domaine des matières premières pour l’industrie et la construction, mais aussi des produits agricoles et des produits alimentaires.

Par ailleurs, dans le cadre de cet accord, le ministère des Transports s’engage à agir pour le développement et l’amélioration des infrastructures terrestres au passage de Nitsana, ainsi qu’à augmenter les destinations et les fréquences des vols. Le gouvernement va encourager la mise en place de vols depuis d’autres aéroports israéliens, comme ceux d’Eilat et de Haïfa, vers Sharm El Sheikh et d’autres destinations en Egypte.

Israël fera également profiter à l’Egypte de ses technologies dans le domaine de l’eau pour l’agriculture. Une coopération est également envisagée dans le domaine des énergies renouvelables et de l’environnement.

LPH (Copyrights).

 

Partager :