Partager :

Depuis 2018, l’université de Tel-Aviv invite des étudiant(es) des départements de sciences exactes et d’ingénierie à plus de quinze évènements différents organisés par Elbit Systems dans le but de recruter des employé(es).

L’université et Elbit Systems gèrent depuis cinq ans le programme InnoBit. Pour les étudiant(es), InnoBit est un cursus d’ingénierie qui compte comme projet final et rapporte des crédits universitaires.

Pour Elbit Systems, c’est un outil de recrutement d’employé(es) et de financement d’innovations technologiques.

Tou(tes) les participant(es) au programme se voient imposer de signer un accord de non-divulgation avec Elbit Systems, et de s’engager à l’avance à accorder «à Elbit Systems une licence exclusive, mondiale, sans paiement de redevances, pour l’usage de la propriété intellectuelle [développée dans le cadre du projet] sans aucune limitation dans les domaines opérationnels d’Elbit Systems.

LE PLUS.

Elbit Systems est une entreprise israélienne de la défense, fondée en 1967 et basée à Haïfa.

Elbit Systems possède l’entreprise brésilienne AEL Sistemas qui intervient dans les domaines des solutions d’ailes fixes et rotatives, de véhicules sans pilote, de solutions de véhicules blindés, de systèmes de communication, du soutien logistique et des systèmes spatiaux et des simulateurs. 25 pour cent de l’entreprise a été acquis par la division de la défense d’Embraer. AEL Sistemas est un fournisseur de l’armée et de la police brésilienne.

En , Elbit acquiert les activités de renseignements et de défenses numériques Nice Systems pour 157,9 millions de dollars.

En , Elbit Systems annonce l’acquisition pour 523 millions de dollars de IMI Systems, fabricant israélien d’armes légères, notamment du Uzi. IMI Systems était précédemment détenue par l’État d’Israël qui par cette opération, privatise donc cette dernière entreprise d’armement.

 

Partager :