Partager :

Lors du conseil des ministres, une scène inhabituelle s’est produite. Le ministre des Affaires étrangères et Premier ministre en rotation, Yaïr Lapid a pleuré.

Cette émotion fait suite au vote à l’unanimité de l’octroi de 2 milliards de shekels aux personnes handicapées. Lapid est personnellement touché par ce sujet puisque l’une de ses filles, Yaël, est autiste.

A la suite du vote, Yair Lapid s’est adressé aux ministres et leur a dit:  »Il s’agit peut-être de la chose la plus importante que vous ferez dans votre vie ».

D’après les personnes présentes, Yair Lapid aurait éclaté en sanglots lorsqu’il a pris la parole. Quelques ministres se sont levés pour l’enlacer.

Cette loi emmenée par Yair Lapid et le ministre des Affaires sociales, Meïr Cohen, vise, entre autres, à promouvoir et permettre aux adultes handicapés qui disposent d’une certaine autonomie, une vie en dehors des instituts spécialisés où ils se trouvent aujourd’hui.

A cette fin, l’Etat va prévoir des budgets pour des services comme ceux des assistantes sociales, des traducteurs en langue des signes ou la fourniture de technologies d’assistance.

LPH.

L’autisme n’est pas une maladie mentale. C’est un trouble du neurodéveloppement : c’est-à-dire des altérations du cerveau qui se mettent en place avant la naissance et sont impliqués dans le langage, la motricité, la perception, les émotions, les interactions sociales.

 

Partager :