Partager :

C’est la star qui mérite pour le Yom Haatsmaouth la « Une » d’IsraelValley. La diva née à Brooklyn soutient depuis longtemps Israël et les causes israéliennes, telles que les Amis des Forces de défense israéliennes. En 1968, elle a reçu la médaille de la liberté d’Israël en reconnaissance de ces efforts. De ses nombreux voyages en Israël, le plus célèbre a probablement eu lieu en juin 2013, lorsqu’elle est venue se produire lors de la célébration du 90e anniversaire de Shimon Peres.

Au cours de ce voyage, elle a également donné des concerts à Tel-Aviv et a reçu un doctorat honorifique de l’ Université hébraïque de Jérusalem , où elle avait dédié le bâtiment Emanuel Streisand, à la mémoire de son père, en 1984. Streisand a décrit Israël comme « un phare brillant d’espoir dans le monde ».

LE PLUS.

La carrière musicale de Barbra Streisand commence en 1963. Elle place, au cours de sa carrière, 11 albums à la première place des ventes aux États-Unis – un record pour une femme – dont People (1964), The Way We Were (1974), Guilty (1980) et Higher Ground (1997). Cinq de ses chansons atteignent également la première place des classements américains : The Way We Were, Evergreen, You Don’t Bring Me Flowers, No More Tears (Enough Is Enough) et Woman in Love. En France, sa version de Memory demeure aujourd’hui son titre le plus connu.

Streisand se lance en parallèle dans une brillante carrière au cinéma. Son rôle dans Funny Girl (1968), acclamé par la critique, lui permet de remporter l’Oscar de la meilleure actrice. On compte parmi ses plus grands films Hello, Dolly ! (1969), Nos plus belles années (1973), Nuts (1987), Le Prince des marées (1991) et Une étoile est née (1976), pour lequel elle remporte son deuxième Oscar pour Evergreen. Elle devient la première femme à être honorée en tant que compositrice d’un titre oscarisé. Avec Yentl (1983), Streisand devient la première femme à écrire, produire, réaliser et jouer dans un film. Le film est oscarisé pour sa musique et reçoit un Golden Globe pour la meilleure comédie musicale cinématographique. Barbra Streisand décroche également le Golden Globe du meilleur réalisateur, devenant ainsi la première femme à remporter ce prix.

Avec des ventes de plus de 150 millions de disques dans le monde, Streisand est l’une des artistes les plus populaires. Elle est aujourd’hui la chanteuse ayant vendu le plus de disques aux États-Unis, avec 70 millions d’albums vendus devant Mariah Carey et Madonna. Elle est par ailleurs la seule artiste à avoir placé au moins un album numéro un aux charts américains sur 6 décennies consécutives (1960s,1970s, 1980s, 1990s, 2000s, 2010s). Selon la RIAA, Streisand cumule plus de 51 disques d’or, 30 disques de platine, et 13 disques multi-platine aux États-Unis. Elle a reçu au cours de sa carrière 2 Oscars, 1 Tony Awards, 10 Grammy Awards, 5 Emmy Awards, 4 Peabody Awards, la Médaille présidentielle de la liberté et 9 Golden Globes. Elle est également officier de la Légion d’honneur.

Dès les années 1960, Streisand est présentée comme l’actrice la mieux payée à Hollywood, devant Elizabeth Taylor. Sa fortune en 2021 est estimée à 625 millions de dollars.

Partager :