Partager :

La Pâques juive débute ce vendredi 15 avril.

Les Israéliens achètent six fois plus de carpe fraîche durant le mois lors duquel a lieu Pessah en comparaison au reste de l’année, selon les statistiques du ministère de l’Agriculture et du Développement rural publiées à l’approche de la fête religieuse.

La carpe est l’ingrédient principal dans le gefilte fish, un plat traditionnel à base de poisson qui est une étape obligée de Pessah pour les Juifs ashkénazes.

LE PLUS. Le gefilte fish (hébreu : דג ממולא ou yiddish : געפילטע פיש) est appelé « carpe farcie » en français, bien qu’il soit parfois préparé avec d’autres poissons plus nobles, du brochet ou du colin par exemple. C’est un plat emblématique de la cuisine ashkénaze.

Il se présente sous la forme de grosses boulettes de poisson ou d’un poisson farci. Ce plat peut être ou non assaisonné et peut être servi froid ou tiède.

Ce plat reste emblématique de la cuisine juive d’Europe centrale. Comme d’autres spécialités culinaires de la cuisine juive, on retrouve des emprunts à la gastronomie des pays par lesquels les populations juives ont transité. Des plats similaires existent donc dans d’autres cultures, avec des assaisonnements et des sauces différentes et servis aussi bien en entrée qu’en plat principal.

Partager :