Partager :

Animatrice de télévision en Russie, elle s’est présentée contre Poutine lors de la présidentielle de 2018.

Ksenia Sobtchak, considérée par beaucoup comme la filleule du président russe Vladimir Poutine, a obtenu la nationalité israélienne, selon le quotidien Haaretz.

Ksenia Sobchak, une animatrice de télévision de premier plan en Russie, s’est présentée contre Poutine lors de l’élection présidentielle de 2018 dans le pays.

Selon les informations relayées, la Russe de 40 ans, qui a déclaré avoir un héritage juif partiel, a obtenu la citoyenneté israélienne pour elle-même et son jeune fils, et se trouverait en Israël depuis début mars.

Le mois dernier, elle aurait déclaré être en « vacances planifiées » en Israël, et aurait nié avoir émigré dans le pays.

Dans un message publié samedi sur les réseaux sociaux, Ksenia Sobchak a déclaré qu’elle se trouvait actuellement en Russie et que les informations faisant état de son obtention de la citoyenneté israélienne faisaient partie de la « machine de propagande » de Poutine, mais ne les a toutefois pas démenties, selon le Daily Mail.

Ksenia Sobchak est la fille du mentor politique de Poutine, Anatoly Sobchak. Elle dément pour sa part être la filleule du président russe.

Elle est farouchement opposée à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. « Nous, les Russes, ferons face aux conséquences de cette invasion pendant encore de nombreuses années », avait-elle déclaré au premier jour de la guerre.

i24News.

Partager :