Partager :

Le ministre de la Culture et des Sports, Hili Troper, a annoncé qu’il accueillait chez lui, une famille de réfugiés en provenance d’Ukraine. Il s’agit d’une mère, de son fils de 9 ans avec leur chien.  »Nous essayons de leur donner un peu de calme, un foyer et tout ce dont ils ont besoin après qu’ils ont fuit la guerre avec seulement une petite valise. Le mari et père a dû rester entre Kharkov et Kiev pour se battre ».

Ce n’est pas par hasard que le petit Mark et sa mère ont été recueillis par le ministre des Sports. Marc joue au tennis et il est rentré en Israël dans le cadre des quotas accordés aux réfugiés sportifs d’Ukraine. Il pourra ainsi continuer à s’entrainer.

La ministre de l’Intérieur, Shaked, a en effet accepté d’ouvrir le pays à 100 sportifs ukrainiens qui cherchent un refuge.

Toute la famille Troper a été mise à contribution, le ministre a expliqué que ses enfants avaient laissé leur chambre et leurs lits à leurs invités et que même s’ils ne parlent pas la même langue, ils font tout pour qu’ils se sentent à l’aise.

Hili Troper s’est étonné des débats autour de l’accueil des réfugiés ukrainiens. Il a, par ailleurs, tenu à souligner l’esprit de solidarité des entraineurs de tennis qui étaient nombreux à s’être portés volontaires pour entrainer Mark.

LPH (Copyrights).

Partager :