Partager :

Après avoir giflé Chris Rock sur la scène de la 94e cérémonie des Oscars pour une plaisanterie sur son épouse, la star américaine Will Smith avait présenté des excuses à l’humoriste, à l’académie et aux téléspectateurs, affirmant que son action n’était « pas révélatrice de l’homme que je veux être. » En Israël la TV en a beaucoup parlé. Sur les réseaux sociaux israéliens Will Smith est considéré comme un « idiot violent ». Des israéliens souhaitent boycotter cet acteur.

Selon i24News : « Une boutade sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, atteinte d’alopécie, avait provoqué la colère de l’acteur, qui était monté sur scène et avait publiquement giflé Chris Rock, une « agression » condamnée par  l’Académie des arts et des sciences du cinéma qui a lancé une enquête.

« Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j’ai fait était déplacé et j’ai eu tort », a écrit lundi Will Smith sur son compte Instagram.

« La violence sous toutes ses formes est toxique et destructrice », a-t-il affirmé, estimant son « comportement la nuit dernière aux Oscars inacceptable et inexcusable ».

« Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j’ai réagi de manière émotionnelle », a-t-il expliqué, ajoutant: « J’ai eu tort. Mon action n’est pas révélatrice de l’homme que je veux être ».

Après avoir condamné l’incident dans un communiqué, l’Académie a précisé avoir « officiellement entamé une enquête », et va examiner les suites à donner à l’affaire au regard de ses « règlements et de la loi californienne ».

Partager :