Partager :

Le fabricant d’armes israélien Elbit Systems signe des accords internationaux.

La compagnie annonce avoir conclu des contrats avec un pays de la région Asie-Pacifique et avec la Suède d’un montant total de plus de 150 millions de dollars

Le fabricant d’armes Elbit Systems a signé deux accords à l’international la semaine dernière pour un montant total de plus de 150 millions de dollars.

Elbit a annoncé dimanche avoir conclu un accord à hauteur de 130 millions de dollars concernant des munitions d’artillerie avec un pays de la région Asie-Pacifique, qui n’a pas été cité explicitement.

Ce contrat couvre une période de deux ans et demi et il comprendra la construction d’un complexe industriel qui produira les munitions, a noté Elbit.

La semaine dernière, la firme avait fait savoir qu’elle avait conclu un contrat de 27 millions de dollars avec la Suède portant sur des obus de char.

Elbit va ainsi fournir à l’armée suédoise des obus de type M339 de 120mm pour les tanks de combat. Le contrat couvrira les dix prochains mois.

Ces obus sont conformes aux spécifications de l’OTAN et de l’armée américaine, a dit Elbit. En 2020, Elbit en avait vendus à l’armée finlandaise.

Elbit est le fabricant du drone Hermès et de technologies de surveillance de pointe, entre autres.

Elbit est une entreprise cotée au NASDAQ, aux États-Unis, ainsi qu’à la Bourse de Tel Aviv. Le prix de ses actions aux États-Unis a nettement augmenté depuis l’été dernier après avoir largement stagné pendant des années.

La guerre en Ukraine semble avoir encore dynamisé le prix des actions, et ces dernières ont connu une hausse de près de 40% depuis le milieu du mois de février. Les pays européens, notamment l’Allemagne, son moteur économique, ont décidé de moderniser leurs forces armées et d’augmenter les dépenses militaires depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La capitalisation boursière d’Elbit frôle les 10,5 milliards de dollars et le cours de ses actions a connu une hausse de 70 % l’année dernière.

La compagnie a signé un certain nombre d’accords majeurs dans la région Asie-Pacifique, ces dernières années.

L’entreprise était présente au célèbre salon de l’armement de Singapour, au début de l’année, aux côtés d’autres firmes israéliennes du secteur de la Défense.

L’année dernière, Elbit a lancé un nouveau projet aux Émirats arabes unis, appelé Elbit Systems Emirates qui, selon la firme, « cherchera à renforcer une coopération à long-terme avec les forces armées des EAU ».

Les activistes anti-israéliens ont pris pour cible les structures d’Elbit hors des frontières d’Israël, ces dernières années – et en particulier depuis le conflit qui a opposé l’État juif au groupe terroriste du Hamas à Gaza, en 2021.

Times of Israel.

Partager :