Partager :

Israël faisait partie des 140 pays qui ont soutenu jeudi une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies exigeant la fin de la guerre de la Russie contre l’Ukraine et appelant à la protection des civils.

Il faisait également partie des plus de 70 pays à approuver le texte, la deuxième résolution de ce type approuvée par l’AG depuis le début de la guerre le 24 février.

Israël a également soutenu et aidé à parrainer ce premier texte, qui a été approuvé par 141 voix.Cinq pays ont voté contre – la Russie, la Syrie, la Corée du Nord, l’Érythrée et la Biélorussie – et 38 pays se sont abstenus.

L’Etat hébreu, qui s’est prononcé en faveur de son vote à l’AGNU, était représenté par l’ambassadeur adjoint Noa Furman plutôt que par l’ambassadeur Gilad Erdan. l’absence de l’envoyé supérieur est parfois une tentative diplomatique de dévaloriser la signification du message.

Après le vote, Furman a déclaré à l’AGNU qu’Israël réitère son appel à la désescalade et au dialogue, compte tenu de nos relations positives avec les deux parties. « Nous aidons les efforts de médiation pour arrêter cette guerre tragique », a-t-elle affirmé.

Gabriel Attal (Radio J).

Partager :