Partager :

Le ministre israélien des Finances Avigdor Lieberman serait parvenu à un accord avec les maires de trois villes afin de mettre en place environ 2.500 logements temporaires pour les nouveaux immigrants d’Ukraine, rapporte Channel 13.

A. Lieberman et les maires d’Ashdod, de Rishon Lezion et de Nof Hagalil ont convenu d’établir des logement temporaires pour aider à l’absorption de la vague d’immigrants fuyant l’invasion russe en Ukraine qui a débuté le 24 février dernier.

Ils devront payer une somme symbolique pour l’eau et l’électricité pour rester dans les caravanes, tandis que la majeure partie des frais sera couverte par l’État, à hauteur d’environ 500 millions de shekels (139 millions d’euros).

L’Autorité de la population et de l’immigration a rapporté samedi que 13.513 réfugiés ukrainiens sont entrés en Israël depuis le début de la guerre.

Ce chiffre comprend environ 3.500 personnes éligibles à la citoyenneté israélienne en vertu de la loi du retour. 275 citoyens ukrainiens se sont vu refuser l’entrée en Israël et 1.127 ont quitté le pays.

En outre, l’ambassade d’Ukraine en Israël a affirmé vendredi que la Russie ciblait délibérément les synagogues et les centres juifs en Ukraine.

www.i24news.tv/

Partager :