Partager :

Les pays de l’OTAN ont clairement fait savoir qu’ils n’enverraient pas un soldat se battre pour l’Ukraine, en revanche, ils lui prodiguent des armes défensives et d’attaque.

La liste est longue : roquettes anti-chars, missiles anti-aériens, des appareils de vision nocturne, des équipements de défense, armement d’artillerie, canons d’artillerie, fusils, munitions.

Parmi les pays fournisseurs, on trouve les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, le Canada et bien d’autres Etats européens.

L’un des plus gros fournisseurs est la Turquie, qui teste sont matériel en Ukraine. L’industrie turque des drones devrait recevoir un coup de fouet avec la guerre en Ukraine.

La plupart de ces armes envoyées par l’Occident sont acheminées par la Pologne.

Israël, quant à lui, est sur la liste des rares pays occidentaux à ne pas envoyer d’armement à l’Ukraine, avec la Bulgarie et la Serbie.

Et il va même encore plus loin, puisque toutes les compagnies d’armement du pays ont interdiction absolue d’apporter une quelconque aide militaire à l’Ukraine.

lphinfo.com

 

Partager :